Enfin une résidence spécialisée moderne pour les personnes sourdes et aveugles en Gironde

0

Il en existe seulement 11 en France et les listes d’attentes sont longues. La résidence Luis Daney à Mérignac sera la seule structure de ce type en Nouvelle-Aquitaine. Un site adapté aux déficients visuels et auditifs qui proposera un accompagnement médical mais aussi nombre d’activités sociales

Enfin une résidence spécialisée moderne pour les personnes sou…

Enfin une résidence spécialisée moderne pour les personnes sourdes et aveugles en GirondeIl en existe seulement 11 en France et les listes d'attentes sont longues. La résidence Luis Daney à Mérignac sera la seule structure de ce type en Nouvelle-Aquitaine. Un site adapté aux déficients visuels et auditifs qui proposera un accompagnement médical mais aussi nombre d'activités sociales.►http://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/gironde/bordeaux-metropole/bordeaux/enfin-residence-specialisee-moderne-personnes-sourdes-aveugles-gironde-1251665.html

Posted by France 3 Aquitaine on Donnerstag, 11. Mai 2017

Le projet est à l’étude depuis 10 ans.

L’institut régional des sourds et des aveugles est parti d’un triste constat : des centaines de personnes, en situation de déficiences sensorielles avec troubles associés, sont dans l’impossibilité de vivre seules, et sont placées, faute de mieux, dans des centres inadaptés.

Cette résidence, baptisée Luis Daney, pourra accueillir 76 pensionnaires à Mérignac. La structure a été entièrement pensée pour répondre à leurs besoins.

« On a utilisé des lunettes spéciales pour que l’on puisse se rendre compte de chaque pathologie et définir notamment la signalisation de sécurité et éviter les chocs » nous explique Frédéric Brochet, l’un des architectes.

La résidence a été découpée en différents espaces de vie, chacun conçu pour 11 résidents. Chaque espace se trouve pourvu d’une kitchenette, d’un salonsalle à manger et de chambres individuelles avec salle de bain privative.

L’esprit se veut « familial » et l’environnement humain et à l’écoute. Les équipes, aides-soignants, infirmiers, animateurs et éducateurs, ont, tous, dû accepter d’être formés au langage des signes.

L’insertion sociale de ces personnes, souvent isolées, sera l’une des priorités. Des ateliers de cuisine, jardinage, informatique ainsi que des activités manuelles et artistiques seront proposés. Et un salon d’esthétique et de coiffure sera également à la diposition des réisdents.

Cette nouvelle structure, unique en Nouvelle-Aquitaine, ouvrira le 29 mai. Elle aura coûté près de 15 millions d’euros au déparement et à l’agence régionale de la santé. Toutes les places sont déjà réservées.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here