La surdité de l’accusé va compliquer les débats

0
33

Les juges vont être confrontés à un problème. Dominique Dugard, l’accusé, souffre de surdité et ne maîtrise pas le langage des signes. «  Un dispositif est prévu, indique son avocat. Un écran sera relié à un ordinateur sur lequel une personne sera chargée de retranscrire la totalité des débats. L’accusé pourra lire la transcription sur l’écran qui sera placé en face de lui.  »

Cela risque de ralentir les débats mais il est impératif que l’accusé comprenne bien l’ensemble de ce qui se dira dans la salle d’audience.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.