Un « café signes » verra le jour à Saint-Junien le 17 février

0
66
Sophie et Anne-Marie vous montrent en signant l’endroit qui accueillera le café signes

Depuis quatre ans déjà, un café signes fonctionne avec succès à Limoges. Sophie Vouzelaud et Anne-Marie Roca, ses chevilles ouvrières, ont décidé d’implanter cette idée à Saint-Junien.

Depuis qu’elle s’est distinguée sur les plateaux de Miss France en 2006, Sophie Vouzelaud n’a eu de cesse que rendre le quotidien accessible aux sourds. « Ce qui semble tellement simple aux entendants est souvent compliqué pour nous, martèle la Saint-Juniaude. Et j’ai remarqué que souvent les sourds vivent dans l’isolement, ne parviennent pas à s’intégrer, voire même souffrent de désinformation. On ne donne pas assez de clés aux sourds pour qu’ils comprennent le monde. Alors ils s’enferment chez eux. Je veux les aider à sortir, à rencontrer des gens, à s’intégrer dans la société, se faire des amis aussi. Nous sommes six millions de sourds et malentendants en France et il est important de faire entendre cette très forte minorité. »

Des vrais lieux d’informations
C’est en partant de ce constat que Sophie a décidé avec son amie Anne-Marie Roca – interprète en langue des signes – de créer en 2013 un café signes à Limoges.

« Cette formule a pris racine très rapidement et son succès nous a ravies, indique Anne-Marie. Nous nous rencontrons tous les mois dans la salle Blanqui à Limoges et nous créons à chaque fois l’événement. Nous inventons aussi des thèmes. Il est important pour les sourds de pouvoir s’informer, aussi nous faisons venir des médecins, des spécialistes en tout genre qui interviennent sur de nombreux sujets. Je suis l’interprète et je traduis tout pour les sourds qui utilisent le langage des signes.

Ces conférences sont très utiles pour les sourds qui ne comprennent pas toujours tout au monde dans lequel ils vivent. Nous avons ainsi parlé de thèmes aussi différents que l’AVC, le diabète, l’obésité et l’alimentation, la sécurité routière. Sophie a même exécuté pour la première fois les gestes de secourisme qui peuvent sauver une vie. Tout le monde s’y met c’est très intéressant mais aussi très convivial. »

Une formidable convivialité
À Limoges, il arrive que plus de quatre-vingts personnes participent à ces rendez-vous qui se déroulent les derniers vendredis du mois. Si les deux amies ont voulu venir à Saint-junien c’est parce qu’elles ont été sollicitées. « Beaucoup de gens nous ont demandé de venir ici. Je ne pouvais pas refuser », indique Sophie.

« A Saint-Junien et tout autour mais aussi en Charente limousine, de nombreuses personnes attendaient que nous venions. Le principe est simple. Nous nous rencontrons, nous parlons, nous partageons des choses à manger ou à boire que chacun apporte. Avec Anne-Marie nous mettons à chaque fois une animation en place. Pour la première fois, nous allons organiser un grand jeu de mimes. Chacun est invité à mimer et faire deviner quelque chose à un groupe. C’est toujours très sympathique et nous créons une formidable ambiance.

J’insiste aussi sur le fait que tout le monde est bienvenu. Il n’est pas besoin d’être sourd ou malentendant pour venir, au contraire. Nous aimons cette idée de brassage des gens qui se rencontrent, lient des amitiés, découvrent aussi le langage des signes. Venez, vous ne le regretterez pas ».

Où, quand ? Rendez-vous au café signes le 17 février à partir de 18 heures dans la salle des fêtes de Saint-Junien. Renseignements 06.99.22.63.14.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.