Les sourds occupent près de 2% de la population en RDC

0
89

La journée mondiale des sourds vise également à mieux informer et à rendre plus visible le monde de la surdité, en leur offrant la possibilité de faire comprendre toutes les difficultés auxquelles ils sont confrontés quotidiennement.

 

Les sourds occupent près de 2% de la population en République Démocratqiue du Congo, a déclaré, mercredi à kinshasa, la vice-présidente de la «Fondation Gradi », Bijou Matonsi Mputu, au cours d’une journée de sensibilisation organisée au Centre Walllonie-Bruxelles.

Selon Mme la vice-présidente, cette journée est célébrée chaque derniere semaine du mois de septembre, soit le dernier samedi du mois, suivant la récommandation de la Fédération mondiale de sourds à 124 pays et aux associations nationales. « Gradi » a organisé  cette journée  dans le but de sensibiliser la population congolaise à la reconnaissance de la  culture sourde et à la langue des signes,  a-t-elle dit.

Elle leur offre aussi l’opportunité d’exprimer leurs volontés d’intégrer  la vie sociale et de  révendiquer leurs droits d’égalité comme tout citoyen étant donné qu’ ils font face  à des nombreux injustices tant au niveau familial que social, a souligné Mme Matonsi.

Mme Mputu a à cette occasion plaidé pour l’amélioration de leurs conditions de vie au motif que ces personnes n’ont pas accès à la fois à l’éducation, à la santé et à la culture d’information.

Un appel a été lancé aux autorités et  aux acteurs  du secteur éducatif  afin de  tout mettre en œuvre pour que l’éducation inclusive  cesse d’etre un slogan mais que les sourds  soient aussi pris en compte.

Par ailleurs, Me Alie Mirimo Kabetsi, directrice générale du Fonds national de pomotion et de service social (FNPSS), a fait part de l’engagement de son institution d’appuyer la mise en œuvre des recommandations formulées au cours de la table ronde des états généraux sur la situation des personnes handicapées en RDC.

Organisée par la Fondation Gradi,  en collaboration avec le FNPSS et le Centre Wallonie-Bruxelles, cette journée a été reconnue par l’ONU en 1959, a-t-on appris.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.