INJS de Metz : sur les planches pour gagner en confiance

0
Les élèves répètent deux à trois fois par semaine à l’approche de la représentation donnée au théâtre du Saulcy.

Dans le cadre du 140e anniversaire de l’Institut national des jeunes sourds (INJS) de Metz, neuf élèves vont présenter jeudi, au théâtre du Saulcy, une adaptation du Petit Chaperon rouge. Un projet innovant qui permet aux jeunes comédiens de gagner en confiance.

Ils s’appellent Élise, Emma, Joan, Kassandra, Myriam, Océane, Romain, Vanessa et Vincent. Jeudi, au théâtre du Saulcy, ces neuf élèves de l’Institut national des jeunes sourds (INJS) de Metz âgés de 14 à 16 ans monteront pour la première fois sur scène devant un large public. Alors forcément, à quelques jours de ce rendez-vous très attendu, la cadence des répétitions s’intensifie dans leur établissement scolaire. À raison de deux à trois fois par semaine, les élèves s’imprègnent du Petit Chaperon rouge de Joël Pommerat, l’œuvre sur laquelle ils s’appuient pour cet innovant projet d’improvisation théâtrale. À l’INJS, c’est en effet la première fois qu’un projet culturel « ouvert sur l’extérieur » d’une telle ampleur est monté. « Il y a beaucoup de travail derrière , explique Marjorie Spasenic et Marie-Françoise Rossi, les deux professeurs spécialisés qui ont donné naissance à ce projet. Ces élèves, qui sont sourds ou dysphasiques, ont de grosses difficultés de compréhension et d’expression. Cela leur demande donc d’énormes efforts, notamment pour la mémorisation des scènes et des mots. »

En plus de leurs deux professeurs, les neuf jeunes comédiens peuvent compter sur les conseils de Daniel Proïa, de la compagnie La Mandarine blanche, et la scénographe Léa Fay. Deux encadrants professionnels qui les guident dans cette démarche artistique.

« Gagner en confiance »

L’idée sous-jacente de ce projet innovant est justement d’aider ces élèves en situation de handicap « à gagner en confiance par cette expérimentation, par l’exploration de nouvelles formes d’expression ». Avant même la représentation au théâtre du Saulcy, la démarche a déjà permis d’atteindre une partie des objectifs avancés. Car comme le précisent les deux professeurs référentes, « cela a permis aux élèves les plus introvertis de se libérer, de réaliser des choses qu’ils n’auraient pas osé ou imaginé faire auparavant. » Jeudi soir, devant un nombreux public dont leurs familles, les neuf élèves auront sans doute le trac au moment de monter sur scène. Mais ce trac sera vite oublié. Alors que la confiance et la fierté emmagasinées, elles, les suivront bien après cette représentation.

Prolongeant l’esprit d’ouverture de l’INJS inscrit dans le nouveau projet d’établissement et présenté au cours des manifestations organisées pour les 140 ans de l’Institut les 10 et 11 mars dernier, le projet théâtre « Un Petit Chaperon Rouge » se poursuit et donnera lieu à une représentation publique au théâtre du Saulcy le 16 juin prochain, à 19h30.

L’Institut National de Jeunes Sourds de Metz, créé en 1875 est un établissement public national, avec pour mission l’enseignement de jeunes Déficients Auditifs ou porteurs de Troubles Spécifiques du Langage.
L’INJS est placé sous la tutelle du ministère des Affaires sociales et de la Santé ainsi que de l’Ars Grand Est puisque sa mission entre dans le champ de la prise en charge médico-sociale du handicap.
L’Institut intervient principalement en Lorraine Nord et propose un enseignement adapté, étayé par des accompagnements interdisciplinaires (éducatif et thérapeutique).
L’inclusion en milieu ordinaire (établissements scolaires de l’Education nationale) avec soutien en service assuré par les professionnels spécialisés de l’Institut est privilégié.
Si les difficultés rencontrées par le jeune le nécessitent, l’INJS propose une scolarisation au sein de l’Institut dans des classes à faible effectif et pédagogie adaptée, ou en dispositifs externalisés en école primaire et collège de proximité, pour préparer le retour en inclusion.
L’INJS propose également un accueil en internat modulable.

Le projet théâtre « Un Petit Chaperon Rouge » a vu le jour et a été présenté dans le cadre des 140 ans de l’INJS de Metz.

Il s’agit d’un travail d’improvisation à partir de la pièce de Joël Pommerat – « le Petit Chaperon Rouge », avec l’objectif de permettre aux jeunes de se découvrir, d’explorer, d’expérimenter diverses situations d’expression et de communication. Par la démarche artistique théâtrale, l’équipe artistique et pédagogique propose aux jeunes les moyens de s’exprimer seul et au sein du groupe, soutenus par un travail de mise en confiance et de valorisation.

Le projet théâtre « Un Petit Chaperon Rouge » est réalisé en partenariat avec la compagnie « la Mandarine Blanche », avec la participation de : Elise, Emma, Joan, Kassandra, Myriam, Océane, Romain, Vanessa, Vincent.

L’équipe artistique et pédagogique est la suivante:
– Daniel Proïa, comédien
– Léa Faye, Scénographe
– Marie-Françoise Rossi et Marjorie Spasenic, professeures spécialisées

Ce projet a vu le jour dans le cadre de la « Création partagée » organisée par le Conseil Départemental de la Moselle et de l’appel à projet culturel « Culture/Santé/Handicap » 2016 lancé conjointement par l’Ars Loraine et Direction Régionale des Affaire Culturelles Lorraine et grâce au soutien d’ARPEGE PREVOYANCE, membre du groupe AG2R LA MONDIALE .

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.