Toulouse : Websourd en liquidation judiciaire

1
91
Le secrétaire d’Etat Henri Plagnol découvre en janvier 2004 à la mairie de Toulouse le système Websourd qui permet aux sourds d’accéder aux formalités

La société coopérative d’intérêt collectif Websourd, basée à Toulouse, qui employait 30 salariés pour offrir des services aux sourds, a été placé en liquidation judiciaire, a-t-on appris auprès du tribunal de commerce de Toulouse.

La société Websourd était née il y a presque 15 ans à Toulouse de la rencontre entre le réseau associatif des sourds et le réseau des entreprises coopératives.

Elle employait 30 salariés dont la moitié de sourds ou de malentendants. Le 30 juillet dernier, ne pouvant faire face à ses difficultés financières et en l’absence de repreneur, elle a été placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Toulouse.

Pour répondre aux besoins des sourds, Websourd avait mis au point un système de visio-interprétation qui permet aux sourds de communiquer à distance sur le web avec un interlocuteur entendant grâce à un interprète en langue des signes. Ce système avait notamment été expérimenté en 2014 par le gouvernement français.

L’information en langue des signes à destination des sourds était également au coeur du projet de Websourd. La société toulousaine avait lancé au mois de mars dernier Websourd-media, le premier site d’informations en langue des signes.

Source : http://france3-regions.francetvinfo.fr © 28 Août 2015

1 COMMENT

  1. C est dommage pour web sourd. Très dommage. Il faut savoir ā comprendre pour tout le monde libre au choix. Le plus important de payer les impôts , ça veut dire le partage d être payer les salariés ex: interprète , le relai téléphonique, info sourd 7/7 et24/24 etc . Différents types . Si les personnes ne veut pas ca . C est impossible d être évolution . J n peux expliquer ses situations de vies avenir . Ā vous de comprendre à voir

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.