Sourds et intersexes, « minorités mutilées »

0
78
Pour la 4e année consécutive, Vincent Guillot témoigne à Douarnenez.

Ce soir, à 18 h, le militant Vincent Guillot espère montrer que, dans notre société, « ce ne sont pas les sourds qui sont sourds ».

Une réflexion sur le rapport à l’autre, le droit à la différence ou encore la conformité de sa réelle identité à celle qui nous est assignée par la société. Ce lundi, à 18 h, les organisateurs du Festival de cinéma invitent à croiser les regards sur les identités sourdes et intersexes.

Quel rapport entre les deux ? Les premiers n’entendent pas, les seconds présentent des caractéristiques génétiques, physiques, hormonales, mélangeant féminin et masculin (hermaphrodisme est le terme médical).

« Oppression »

Implants cochléaires pour les uns, opérations génitales lourdes et répétées pour les autres : nombre d’entre eux ont à souffrir de ces interventions. Vincent Guillot, l’un des fondateurs de l’Organisation internationale des intersexes (Oii), parle « de mutilations à la petite enfance ».

La thématique LGBTQI (avec le I de Intersexe) n’a pas été reconduite cette année par le festival. « Pour autant, il était impensable pour les sourds que nous ne soyons pas là », explique Vincent Guillot. D’autant que fin juin, Douarnenez a accueilli le premier forum intersexe, ouvert au public. Un succès.

C’est d’ailleurs là que l’idée de ce débat croisé est née. Ce lundi soir, sous le chapiteau, Marie Giraud, citoyenne sourde, Olivier Schetrit, doctorant sur l’identité sourde et Marik, membre de l’association de santé communautaire pour les minorités sexuelles, se joindront au militant intersexe.

« Une même oppression crée une même identité, avec ses propres spécificités, confie Vincent Guillot. On va réfléchir sur comment être au monde et dépasser la stigmatisation en tant que minorités. On est fiers de nos corps. »

Ce lundi, à 18 h, sous le chapiteau de la place Stalingrad.

Source : http://www.ouest-france.fr © 24 Aout 2015 à Douarnenez  

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.