The tribe de Myroslaw Slaboshpytskiy (Semaine de la Critique)

0
60

Voilà l’expérience la plus inouïe de ce festival: un film en langue des signes non sous-titré. Un film en langue étrangère donc, dont le spectateur ne saisira pas tous les détails. Mais un film que l’on ressent physiquement -parfois même douloureusement (scènes d’avortement et de règlements de compte sanglants)- dans les traces d’un jeune sourd-muet débarquant dans un internat spécialisé où il gravit, un par un, les échelons de la bande qui y fait régner son ordre entre trafics et prostitution. Jusqu’à ce qu’un coup de foudre pour une des jeunes prostituées le mène à sa perte. Un film noir vraiment pas comme les autres porté par une troupe d’acteurs hallucinants. Un choc au sens premier du terme. 

Source ; http://www.lexpress.fr © 23 Mai 2014

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.