Les sourds-muets réclament des subventions pour leurs écoles

0
37

Les six écoles des sourds-muets du Bas-Congo demandent au gouvernement provincial une subvention mensuelle de 3 000 dollars américains pour assurer leur fonctionnement. Les responsables de ces établissements scolaires ont lancé cet appel dans leur correspondance adressée, mardi 29 octobre, au ministre provincial du Bas-Congo en charge de l’Education.

Dans leur lettre, les responsables de ces six écoles regrettent que cette somme ne soit pas encore payée depuis la rentrée des classes alors qu’elle avait été promise par les gouvernement provincial il y a quatre mois.

Le porte-parole des responsables de ces écoles, Paul Masangi, a indique que les établissements scolaires pour sourds-muets éprouvent de nombreuses difficultés de fonctionnement depuis plusieurs années.

Il a notamment évoqué le manque d’infrastructures appropriées, d’atelier d’apprentissage, de pupitres, de motivation du personnel enseignant, de matériel didactique adapté à cet enseignement et de fournitures de bureau.

Paul Masangi demande également au gouvernement provincial du Bas-Congo de construire de nouvelles écoles publiques pour sourds muets notamment à Matadi, Boma et dans tous les chefs-lieux de district de la province.

Pour sa part, le ministre provincial de l’Education du Bas-Congo, Elie Ngoma Binda, affirme avoir transmis la correspondance de ces chefs d’établissements au gouverneur de province, Jacques Mbadu Nsitu, et les invitent à la patience.

Les écoles pour sourds-muets sont opérationnelles depuis près de 30 ans à Matadi, Boma, Tshela, Moanda et Mbanza-Ngungu (Bas-Congo).
[list style= »event »]

[/list]

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.