Maison du cauchemar : un élan de solidarité

0
75

 

Un entrepreneur a abandonné la rénovation de la maison d’un couple de sourds. La justice s’en mêle et l’habitation se transforme en chantier solidaire.

La maison du cauchemar, c’est l’histoire de Nelly et Philippe, un couple de sourds. Et de leurs deux enfants. En 2009, la famille quitte Brest pour permettre à leur fils, également sourd, de suivre une scolarité adaptée. Cap sur Migné-Auxances, près de Poitiers.

Seulement voilà, le chantier de rénovation de leur nouvelle maison tourne mal. Un entrepreneur finistérien de la société Tradi Kelt, à Coray, multiplie les malfaçons : la charpente et la toiture ne tiennent pas la route. Pas plus que l’électricité ou la dalle en béton La propriété est quasiment inhabitable et menace de s’effondrer. Montant de l’ardoise : 200 000 €. « Et l’entrepreneur a disparu de la circulation », après avoir vendu ses biens, rapporte M e Jean-Loïc Perreau, avocat de la famille. La société, elle, est en liquidation judiciaire.

Hier, lors d’une audience au civil au tribunal de Quimper, Me Perreau a demandé réparation. Il sait que la société, en liquidation, ne pourra pas payer. Seul espoir de la famille : que l’entrepreneur et son épouse, qui a également participé au chantier, soient condamnés en nom propre. Il parle « d’incompétence, de faute lourde ». Et d’une « absence d’assurance ». Le tribunal rendra sa décision le 19 novembre. L’enquête pénale, elle, poursuit son cours.

Pendant ce temps, un élan de solidarité se met en place à Migné-Auxances, près de Poitiers. Un entrepreneur qui a vu le reportage de Zone interdite, sur M6, s’est présenté spontanément chez Nelly et Philippe. Il a fourni des matériaux. D’autres ont suivi. Depuis le week-end dernier, ils créent une salle de bain, deux chambres et installeront un poêle à bois pour l’hiver. Une grande soirée sera organisée le 29 novembre pour récolter des fonds. Car « le bâtiment a beau être hors d’eau, il n’a toujours pas de fenêtre ni d’électricité ».

[list style= »event »]

[/list]

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.