Un café des signes, nouveau lieu de rencontre pour les sourds

0
54
Grâce à Mélanie, les malentendants vont pouvoir à nouveau se rencontrer pour discuter.

Ceux qui souffrent de surdité sont invités à se retrouver pour un moment convivial ce vendredi au Gaulois.

Sourds, malentendants, vous avez rendez-vous ce vendredi 18 janvier à 17 h 30 au Gaulois, en plein centre de Reims. C’est là que vous attendent Mélanie Bouvet et son équipe de Sign’coffee (café des signes), un nouveau mot de ralliement à l’attention de tous ceux qui pratiquent, ou voudraient découvrir, la langue des signes. Et pas seulement ceux qui souffrent de surdité : les bien-entendants sont eux aussi conviés.

Un vendredi par mois

« La LSF, langue des signes française, est une langue vivante, insiste en effet Mélanie, et il est important que des échanges se développent entre les entendants et la communauté sourde afin de faciliter la communication : le sign’coffee, c’est un lieu d’acceptation de la différence entre sourds et entendants, dans les deux sens ».

Ces deux publics, celui qui entend et celui qui n’entend pas, sont ainsi invités à se retrouver dans un cadre convivial, différent de celui des cours. Chacun paye son verre, c’est tout ce que cela coûte, les plus motivés pourront même prolonger par un repas (à leurs frais) s’ils le souhaitent. Historiquement, « Sign’coffee prend la relève de l’association Des gestes pour se comprendre, mise en liquidation en décembre dernier, et qui donnait des cours de cette langue gestuelle à une grosse centaine de personnes », explique encore la jeune femme de 25 ans.

Le rendez-vous de ce vendredi est donc une première ; ensuite ils devraient se succéder chaque deuxième vendredi du mois et ce jusqu’en juin prochain ; un calendrier sera posté sur Facebook. Pas besoin d’entendre pour y accéder, c’est bien pratique…

Contact : signcoffee.reims@gmail.com

Source : http://www.lunion.presse.fr © 17 Janvier 2013 à Reims

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.