3.1 Le sous-titrage sourds et malentendants : les besoins des publics concernés [Vidéo]

7

Captation vidéo STME – 1ère Table ronde de la Journée professionnelle cinéma et handicap du Festival Un Autre Regard du 30 mars 2012, en présence de Bénédicte Nguyen (AFIDEO), Lilian Lefranc (ST2L), Isabelle Frilley (Titra FIlm), André Labbouz (Gaumont), Véronique Boucheny (Pathé Films). La première partie aborde le format spécifique du sous-titrage français pour les sourds et malentendants, tels qu’il a été défini programmation en collaboration avec les publics concernés, jusqu’à la Charte de qualité du sous-titrage pour la télévision signée en 2011 par les principaux laboratoires et le CSA.

7 COMMENTS

  1. Que ce soit un film français ou non,le sous titrage DOIT ÊTRE OBLIGATOIRE AU CINÉMA ,pour le respect des personnes sourdes qui ont les mêmes droit à la culture que le reste de la population.les DVD doit ÊTRE OBLIGATOIREMENT SOUS TITRABLE,pour la même raison que le cinéma.Pour la télévision,tout doit être également sous-titrable…Si moi,je n’ai plus de télévision et je déteste le cinéma,c’est parce que je ressens là une profonde inégalité par rapport aux autres gens,et la piètre qualité du sous-titrage,c’est se moquer des sourds qui ne méritent pas cela!.Au CANADA,ce problème ne se pose même pas,car tout est sous-titré 24h/24 au cinéma,à la télévision…Si les entendants râlent le sous-titrage,QU’ILS SE TAISENT!,QU’ILS APPRENNENT À PENSER AUX AUTRES!.sourdialement

  2. @sylvie, je comprends votre colère et votre frustration. Malheureusement, si vous voulez que les conditions des Sourds s’améliorent, il faut apprendre à rallier les entendants à votre cause. On avance tous ensembles, les sourds avec les entendants. Pas les sourds contre les entendants.

    Pour information : aujourd’hui, avec la TNT et les abonnements ADSL, la quasi totalité des programmes TV de TF1, France 2, France 3, Canal+, France 5, M6, Arte, et France 4, sont sous-titrés. C’est obligatoire de part la loi.

    http://www.csa.fr/Television/Le-suivi-des-programmes/L-accessibilite-des-programmes/Pour-les-personnes-sourdes-ou-malentendantes-le-sous-titrage/Disponibilite-des-sous-titres

    Serte, Il reste des progrès à faire sur la qualité du sous-titrage. (beaucoup de fautes).

    J’aimerais aussi que le Journal Télévisé du soir soit traduit en LSF sur toute les chaînes. Pas seulement sur LCI. Mais actuellement Il n’existe pas d’obligation de traduire des émissions en langue des signes à la télévision.

    Liste des émissions en LSF : http://www.france5.fr/oeil-et-la-main/?page=infos_liens&id_article=2038

    Autre source : http://www.csa.fr/Television/Le-suivi-des-programmes/L-accessibilite-des-programmes/Pour-les-personnes-sourdes-ou-malentendantes-la-langue-des-signes

    Enfin, pour le cinéma : Les films américains sont disponibles en VOST sur certaines séances. Le problème, c’est les films français. Pas beaucoup de séances en VFST. Pour trouver des séances VFST, une bonne source d’information : http://www.cinest.fr/

    Cordialement,
    Arnaud, un entendant.

  3. Je suis d’accord avec ça, mais je préfère le dire en termes plus modérés….
    Pourquoi ne pas faire une pétition pour demander l’accès de tous à la culture.
    Je pense aussi à des places réservées devant au théâtre pour les malentendants, qui peuvent ainsi suivre sur les lèvres des comédiens…. et aussi dans les conférences, ou même les réunions…

  4. M. Arnaud, vous le dite vous-même :8 chaînes sur 18 (donc moins de 50%) sont sous-titrées. ET VOUS TROUVEZ ÇA NORMAL ?!? Tout ce que l’on demande c’est 100% et de bonne qualité. C’est pas si compliqué que ça (et en plus ça donne du boulot aux chômeurs).
    Concernant les prétendues fautes d’orthographe, elles n’en sont pas toutes hélas. Car il faut savoir que le tarif du sous-titrage est calculée sur le nombre de caractère. En temps de crise il n’y a pas de petite économie.
    Les chaînes s’en moquent puisque selon certaines études (d’il y a 20 ans !) les sourds sont à 80% illettrés.
    Mais soyons patient, en 2015 tout devrait avoir changé. On verra !

    • Ces 8 chaînes historiques représente 70% de l’audience (source Médiamétrie). Aujourd’hui, les sourds, les malentendants et les entendants ont accès à 70% de programmes sous-titrés.

      Normal ? Je ne sais pas. Mais c’est un bon début.

      Dans un monde idéal, dans un monde où les hommes sont tous égaux, ce n’est pas normal.

      Dans un monde où les chaînes privées sont payées par la publicité, c’est logique. Le sous-titrage coute cher aux chaînes de télévisions. Très cher. C’est la publicité qui rapporte de l’argent et la publicité n’est pas doublée. Les annonceurs ne s’intéressent pas aux sourds.

      Notre monde est un monde peuplé en majorité par des entendants mais il est dirigé par l’argent. Ce n’est pas une affaire d’audition, c’est une affaire d’économie et de rentabilité. C’est triste.

      Pour le tarif du sous-titrage, quelle est votre source d’information ? Le sous-titrage est généralement payé à la minute retranscrite, pas au nombre de caractères. C’est un travail très mal payé.

      • Etant moi-même auteur de sous-titres pour la VSM, je confirme que le travail est facturé à la durée de programme, pas au nombre de caractères ou de sous-titres (en tout cas pour la plupart des grandes chaînes privées).

        Et c’est en effet un travail mal payé, et un des rares dont le tarif a baissé de près de 50% en 5 ans.
        Plus de précisions ici :
        http://www.caasem.fr/category/un-service-menace

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here