5 ans après, la première dauphine de Miss France continue le combat des sourds

0
69

Elle est la grande voix des sourds. Le 9 décembre 2007, Sophie Vouzelaud est élue par les votes des Français, elle devient première dauphine de Miss France. Depuis, convaincue que sa célébrité pouvait faire avancer la cause, elle est de tous les combats.
Qui se souvient de Rachel Legrain-Trapani ? La jeune femme avait ravi le titre de Miss France 2007 devant Sophie Vouzelaud, que les votes des Français avaient pourtant mise en tête. Ravie, Geneviève de Fontenay annonçait : « les Français auront deux miss pour le prix d’une, Sophie est notre Miss de c?ur ». Depuis Sophie a fait son bonhomme de chemin, elle est l’héroïne d’un documentaire diffusé sur France 3 le 14 décembre. Hier soir, elle regardait la soirée d’élection des nouvelles reines de beauté et a certainement voté.

Cinq ans après votre élection vous êtes toujours une vedette… « Je suis heureuse de cela, être oubliée alors que j’ai tellement de causes à défendre aurait été terrible. Je sais que les Français m’ont toujours réservé une place dans leur c?ur et je leur en suis reconnaissante. C’est grâce à eux que je suis là, que j’ai réussi à faire évoluer les choses et que j’ai permis de faire entendre la voix de tous ceux qui sont sourds comme moi. L’aventure n’est pas terminée. »

Dans quelle mesure, justement, avez-vous fait avancer les choses ? « Quelques mois après l’élection, j’ai réussi à faire comprendre au monde de l’audiovisuel qu’il était nécessaire de doubler en direct les actualités. TF1 a été la première chaîne à rendre cela possible. Je n’oublierai jamais le lancement de cette révolution, aux côtés de Patrick Poivre d’Arvor. Les autres chaînes ont suivi, mais ce n’est pas une fin en soi. Il faut rendre accessible toutes les informations aux sourds. Nous sommes près de 5 millions en France. À l’approche de l’élection présidentielle, je lance toujours le même appel aux candidats : nous sommes un potentiel électoral, pensez à vous faire comprendre de toute cette population que vous avez si longtemps négligée. Pensez à faire doubler vos meetings par des interprètes. Pensez à revoir les remboursements des appareils auditifs. Les sourds veulent sortir de leur ghetto, il faut les accueillir. Je n’avais pas l’étoffe d’une ambassadrice mais grâce à ma célébrité je pouvais prendre la parole. Alors je l’ai fait, j’en suis fière, très fière. »

Parlez nous du documentaire “Du silence à la lumière” diffusé par France 3« Ce film raconte l’histoire de ma vie, celle de toute une famille confrontée à la surdité d’une petite fille. Il doit permettre au plus grand nombre de comprendre que les sourds sont des gens normaux qui veulent vivre et appartenir à la société civile. Ils sont trop peu représentés à mon avis et j’ai bien l’intention de poursuivre mon combat. »

Source : http://www.lepopulaire.fr © 4 Décembre 2011 à Limoges

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.