La langue des signes entre dans les crèches

1
Les stagiaires ont été enthousiasmés par cette formation.

« Nous nous sommes rendu compte de la solitude des parents d’enfants sourds ou malentendants », a déclaré Laurence Delvincourt en rendant visite à un groupe de professionnels venus s’initier à la langue des signes, à la demande du CCAS de Reims et afin de répondre aux besoins détectés lors des demandes d’admission en crèche, au travers du guichet unique appelé « le Berceau », qui permet d’adapter les demandes aux possibilités d’accueil.
Adjointe chargée de la petite enfance, Laurence Delvincourt a rappelé la politique de la Ville concernant les enfants porteurs de handicap. Le CCAS les accompagne ainsi que leurs familles et ils sont prioritaires : 18 % des heures d’accueil leur sont consacrées.
Afin de mettre en place un pôle « ressources » bien adapté aux besoins, ce stage d’apprentissage a été programmé pour des auxiliaires et éducateurs relevant du CCAS, de la Société protectrice de l’enfance, de la Farandole et de l’association des maisons de quartier (formation financée en partie par la Caf). L’idée est aussi d’établir une passerelle avec les écoles maternelles, à la sortie des crèches. Une discussion fructueuse – avec l’aide de Christine Piermay, chargée de traduire en LSF – a eu lieu lors de la visite de l’adjointe et de Pascal David, directeur des structures municipales (crèche Jean-Jacques-Rousseau et halte-garderie Pouply), dans les nouveaux locaux de l’association « Des gestes pour se comprendre ». Ils ont en effet échangé sur l’intérêt de renforcer ce projet dynamique avec la présidente, Manuella Rufini-Plotek, et le directeur, Christophe Plotek. L’ouverture, prévue en 2012, d’un lieu d’accueil nouveau à Maison-Blanche, à côté de l’institut Michel-Fandre, va aussi offrir d’autres possibilités de prise en charge des enfants porteurs d’un handicap. Les stagiaires reviendront en 2012 pour la suite de la formation.

Source : http://www.lunion.presse.fr © 13 Septembre 2011 à Château-Thierry

1 COMMENT

  1. La Ville de Paris a aussi fait entrer la LSF dans les crèches municipales, favorisant ainsi l’intégration des parents et enfants sourds. Bravo pour toutes ces initiatives. Cela nous a permis de développer un projet spécifique à la crèche 126 Marcadet 75018 Paris

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here