Les grands sourds > Lucien Le Guern

0
79

Date de naissance : 1914 au Mans, Mort : 1981 au Éveux

Nationalité : Fraais

Résumé : Sourd

Biographie : Peintre

Lucien Le Guern, également dit Louis-Gabriel Le Guern, né en 1914 au Mans et décédé en 1981 au couvent de La Tourette près de Lyon, était un religieux et un peintre fraais représentatif des peintres naïfs, dont les thèmes privilégiés furent notamment les Saintes Écritures et l’Occupation.

Né en 1914 au Mans, suite à une méningite il devient sourd et muet très jeune et entre à l’institution des jeunes sourds-muets de St-Jean-de-la-Ruelle, à Orléans. À sa sortie, il s’oriente vers la peinture comme moyen d’expression privilégié.

C’est en autodidacte qu’il construit son style au travers de paysages et de portraits. Dans les années trente, il travaille chez un maître potier de Malicorne où il décore des faïences, puis il suit des cours de peinture à l’École supérieure des Beaux-Arts du Mans. Dans les années quarante, il consacre une série de tableaux remarquables à la vie quotidienne sous la Seconde Guerre Mondiale. Il fera d’ailleurs forte impression avec son tableau L’Exode au Salon d’automne de Paris en 1941, alors qu’il n’est âgé que de vingt-six ans.

En 1953, il entre dans les ordres comme frère convers et intègre le couvent dominicain de la Tourette, à Éveux près de Lyon. Il prend alors le nom religieux de frère Louis-Gabriel. Il réalisera désormais de spectaculaires fresques monumentales (jusqu’à dix mètres de long) d’une grande expressivité et réprésentant les Saintes Écritures, en particulier le Jugement Dernier, l’Apocalypse et la Résurrection (notamment La Résurrection et Le Christ-Roi exposés au musée d’art naïf de Laval). Il peindra jusqu’à sa mort en 1981, et repose au cimetière du couvent.

(Source : http://fr.wikipedia.org © )

Lucien Le Guern, sourd, religieux Dominicain, est né au Mans, en 1914. Elève de lʼInstitut des Sourds-muets de St-Jean-de-la-Ruelle (Orléans), puis des Beaux-Arts, il devient un peintre reconnu. Entré chez les Religieux Dominicains en 1953, il vécut au Couvent de La Tourette, près de lʼArbresle, de 1960 à 1981. Décédé en 1981, à lʼâge de 67 ans, il repose au cimetière du Couvent. Nous allons découvrir ce que fut sa vie, de lumières et dʼombres, son œuvre de peintre immense, mais peu connu.

(Source : http://sante-lyon.catholique.fr © )

Photos :

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.