La solidarité au cœur des JMJ

0

Un million de jeunes catholiques sont attendus cette semaine à Madrid pour les 26es Journées mondiales de la jeunesse (JMJ). Parmi eux, une vingtaine de jeunes sourds et malentendants d’Ile-de-France sont accompagnés par le Secours Catholique pour vivre cette démarche de foi.

Les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), événement organisé par l’Église catholique, ont commencé à Madrid le 16 août et s’achèveront le dimanche 21, le pape venant lui-même du 18 au 21. Sur le thème « Enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi », ces JMJ permettront à Benoît XVI de délivrer aux jeunes un message d’encouragement et d’engagement pour la justice et l’éthique dans une époque de désenchantement social et de chômage, indique-t-on au Vatican. Illustration de la crise financière, les pays du Sud sont sous-représentés aux JMJ, avec seulement 20 500 jeunes d’Asie et 9 500 d’Afrique. Un fond de solidarité alimenté par des contributions des pèlerins a permis à 10 000 jeunes de ces pays de faire le voyage.

Une vingtaine de jeunes malentendants aux JMJ avec le Secours Catholique

Le Secours Catholique, également conscient des difficultés pour certains d’assister à l’événement, accompagne un groupe d’une vingtaine de jeunes malentendants et sourds, avec l’aumônerie régionale des sourds d’Ile-de-France. L’association a soutenu financièrement sept de ces jeunes afin de leur permettre de vivre les JMJ. Par ailleurs, Minou Hashémi, salariée du Secours Catholique, les accompagne tant au niveau spirituel que pour assurer la traduction en langage de signes. Le groupe de jeunes est parti le 11 août pour Barcelone et a rejoint Madrid le 16 août.

Rompre l’isolement des personnes atteintes de surdité

« Au cours d’une formation à la langue des signes, Minou Hashémi a découvert le monde de la précarité professionnelle chez les personnes sourdes et surtout leur isolement du monde des entendants », raconte Franck Dubois, responsable adjoint du pôle Solidarités familiales de l’association. Les JMJ sont donc pour ces jeunes l’occasion de rompre cet isolement mais aussi pour le Secours Catholique « d’être plus attentif à leurs besoins ». Afin de prolonger l’échange, l’association les invitera à son siège, à Paris, le 8 octobre afin de mieux connaître leurs besoins et de savoir ce qu’ils veulent apporter.

Source : http://www.secours-catholique.org © 16 Aout 2011 à Espagne

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here