A la maternelle Freinet : la langue des signes parle aux enfants

0
35

La maternelle Célestin Freinet accueille deux jeunes enfants sourds et a mis en place cette année un projet pédagogique axé sur la langue des signes. Un spectacle « Signes de sens » a eu lieu fin mars, suivi d’ateliers avec les élèves. Un premier volet novateur, bien perçu par l’équipe enseignante et les familles qui sera suivi d’ateliers « comptines ».

« On a d’abord eu un enfant sourd, puis un autre cette année, tous deux accompagnés d’une aide qui maîtrise la langue des signes. On avait envie d’aller plus loin pour faire comprendre aux enfants la différence et l’intérêt de ce langage. Le projet spectacle aidé par une subvention municipale de 1 500 € a complété cette sensibilisation », précise Julien Harel, directeur de l’école maternelle. Deux comédiens de Lille dont l’un sourd sont venus interpréter en langage bilingue des albums de littérature jeunesse devant les trois classes de l’école, puis les enfants ont joué par le mime ensuite à faire deviner des mots. « Les jeunes enfants ont décelé très vite en début d’année la difficulté de Nolan et Lilou, sourds, et loin de les laisser de côté, ils ont répondu en essayant de copier leurs signes. L’intégration a été immédiate et le jeu les réunit. Les familles sont bien identifiées par les autres parents qui s’efforcent d’échanger quelques signes à chaque rencontre », ajoute le directeur.

Une des enseignantes, Marie-Pierre, très investie dans le projet va suivre une formation sur la langue des signes, à titre personnel. Une première expérience d’intégration réussie d’enfants handicapés à l’école publique conformément à l’esprit des textes de l’Education nationale, avec l’espoir pour les familles concernées que le passage à l’école élémentaire dans le futur se fasse dans les mêmes conditions.

‘Source : http://www.ouest-france.fr © 7 Avril 2011 à Bouguenais

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.