170 volleyeurs sourds en lice pour la coupe de France

0
70

Samedi et dimanche se tenait la coupe de France de volley-ball sourd au complexe sportif de Beauséjour. Neuf équipes masculines et cinq féminines ont participé à la compétition, regroupant près de 170 sportifs de haut niveau. Les équipes de Versailles, Paris, Lille, Ronchin, Toulouse et Rennes ont participé à ce rendez-vous national organisé pour la première fois par le club sportif des sourds de Rennes.

« Par ce rassemblement, nous voulons montrer que l’on peut atteindre le même niveau de compétition, que l’on soit handicapé ou non », indique Jérôme Potez, le président du Club sportif des sourds de Rennes. Les visiteurs, impressionnés par le niveau de jeu, ont été nombreux à venir découvrir la compétition.

« Pas de différence dans le jeu »

« Ça m’a touché que les gens ne voient pas de différence dans le jeu. Nous aimerions vraiment avoir une reconnaissance dans la pratique sportive, car actuellement nous avons encore du mal à trouver des sponsors, même si nous participons aux championnats régionaux sur Poitiers, Mulhouse, Versaille et Toulouse. Nous voulons prouver que les sponsors peuvent avoir confiance », indique Jérôme Potez.

Le comité départemental handisport a soutenu, dans l’organisation, la rencontre. L’arbitrage des matchs sourds reste le même que pour un match classique, « mais sans sifflet. Pour indiquer une faute, l’arbitre secoue le filet afin d’attirer l’attention des joueurs et pouvoir ensuite expliquer la faute », précise Jean-Marie Lefèvre, président du comité départemental d’Ille-et-Vilaine de volley-ball, comité qui a fourni les arbitres et marqueurs pour ce week-end.

Une règle spécifique existe néanmoins : « Si les joueurs sont appareillés, ils n’ont pas le droit de jouer avec leur appareillage pour que tous soient au même niveau de handicap. » Les équipes de joueurs sourds se révèlent très fair-play dans le jeu : plusieurs équipes en ont d’ailleurs été récompensées en fin de compétition.

Les résultats

Hommes : 1. Versailles A ; 2. Poitiers ; 3. Mulhouse ; 4. Bordeaux ; 5. Ronchin ; 6. Rennes ; 7. Versailles B ; 8. Toulouse ; 9. Paris.

Femmes : 1. Versailles ; 2. Paris ; 3. Ronchin ; 4. Toulouse ; 5. Rennes. L’équipe féminine de Rennes, équipe créée seulement depuis un an, participait pour la première fois à la compétition.

Source : http://www.ouest-france.fr © 14 Mars 2011 à Mordelles

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.