Dans le labyrinthe des signes

0
65

Sur un tapis de jeux, les bébés se déplacent où ils veulent, les plus grands lancent un dé et avancent dans le labyrinthe des signes. Arrivés sur le pont, ils ont droit à une comptine en langue des signes (LSF) et chantée par Cyrille Ruau, directeur de Dico LSF. « Cette association est issue d’une histoire familiale où l’on compte cinq générations de sourds et d’entendants. Nous l’avons créée pour favoriser les échanges entre ces deux types de personnes. »

Dès l’âge de huit mois, un enfant émet des gestes volontaires mais ne sait pas parler. L’apprentissage de quelques signes peut lui permettre de se faire comprendre, tout comme les personnes âgées qui deviennent sourdes.

Source : http://www.ouest-france.fr © 07 Mars 2011 à Nantes

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.