Heureux de partir « aider les jeunes sourds marocains »

1
131

Ils ont 14 et 15 ans et poseront pour la première fois le pied sur le continent africain fin mars. Sur la carte, le doigt d’Arnaud se pose sur la ville d’Agadir, au pied de l’Atlas, dans l’extrême sud-ouest marocain. « Notre destination. » Les yeux brillent d’excitation. Les mains s’agitent, bavardes. Ces six collégiens sourds ou malentendants sont très enthousiastes pour ce long périple qui les attend. « On descend par la route, dans le convoi des Camions du partage, et on revient en avion », se réjouit Rémi qui fera son premier vol. « On va découvrir une autre culture », dit Alicia.

« Je suis pressé d’y aller pour rencontrer les sourds marocains », complète Arnaud. Pourront-ils bien se comprendre ? « Je pense que oui parce que les Marocains pratiquent la langue des signes belge, différente mais assez proche de notre langue des signes française. »

Leur professeur, Gaël, qui a déjà mené cette opération humanitaire en 2009, leur a bien expliqué qu’ils seront sans doute surpris de la pauvreté et des conditions de scolarisation des enfants sourds à Agadir. « Chez eux, les filles font couture et les garçons menuiserie. Ils n’ont pas le choix. » Pourquoi les restreindre dans les métiers ? se demandent les collégiens qui, eux, se projettent déjà maçon, coiffeuse, peintre, photographe, graphiste. Avec pour Rémi et Arnaud, deux jours par semaine en entreprise. Ils suivent leurs cours au collège René-Bernier et sont encadrés par des enseignants spécialisés de l’institut de la Persagotière.

Collecte de matériel

L’école d’Agadir a peu de moyens. Raison pour laquelle, en 2009, du matériel pour équiper un internat a été apporté. « Cette année, le projet est de monter une bibliothèque », explique Arnaud. « Pour collecter des livres, BD, jeux éducatifs, vêtements, vélos, outillage, machines à coudre On fait passer un mot à toutes les familles des enfants sourds qui sont à la Persagotière. Il y a un semi-remorque à remplir ! »

Il est encore temps de participer en déposant les dons à la Persagotière, (quartier Saint-Jacques à Nantes, 30, rue des FrèresLouis). Deux profs accompagnent Alicia, Angélique, Arnaud, Maïky, Quentin et Rémi. Ils partent le 26 mars pour un voyage de 8 jours. On pourra suivre cette aventure sur leur blog : nantes-agadir.com.

Source : http://www.ouest-france.fr © 26 Janvier 2011 à Nantes

1 COMMENT

  1. Bravo
    Je suis le président du Forum Mauritanien des Sourds, une ONG à but non lucratif créée par des sourds adultes et des parents d’enfants sourds.
    Nous disposons d’un Centre de formation pour les sourds et sommes interessés par collaborer.
    Cordialement
    Habib

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.