Sandrine Bonnaire plaide pour un meilleur accueil du handicap

0
Sandrine Bonnaire témoigne devant un amphithéâtre comble. Sur la photo à gauche apparaît son interprète en langue des signes. L'ensemble des interventions et débats des 1ers Etats généraux Aidants&Aidés étaient étaient interprétés de la sorte.

Séquence émotion au colloque aidants/aidés qui s’est tenu hier au palais des congrès de la Cité des sciences et de l’Industrie à Paris, Sandrine Bonnaire s’adresse ici avec gravité aux parlementaires en leur demandant d’agir pour créer de petites unités de vie dont manquent cruellement les personnes handicapées adultes. « On a tous besoin d’une maison. Avoir une maison redonne de la dignité. » a t-elle plaidé. « Je suis moi même aidante avec ma famille, puisque nous avons une soeur autiste adulte, qui, après voir été détruite par 5 années passées en hôpital psychiatrique, a pu rejoindre aujourd’hui une unité d’accueil et de vie à taille humaine. » Le film documentaire « Elle s’appelle Sabine«  réalisé par l’actrice fut  diffusé ce 23 nov. Il relate la tragique et banale histoire de Sabine Bonnaire, sa soeur.

Source : http://marieremande.over-blog.com © 24 Novembre 2010 à Paris

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.