Les personnes sourdes fières de leur culture

0
65

 

« Nous sommes là pour promouvoir les droits humains de la communauté sourde », indique Lila Benseba, du CSC 44, centre socioculturel des sourds. Cette reconnaissance passe prioritairement par la promotion et la diffusion de la langue des signes, dont chaque pays a la sienne. « Nous avons besoin d’instaurer des écoles bilingues pour une meilleure accessibilité aux études supérieures, et il faut aussi développer des écoles d’interprètes dont nous avons un besoin criant. »

Les sourds revendiquent leur langue comme langue naturelle et réfutent l’approche purement médicale. « On nous dénie le droit d’exister dans notre culture. On peut raisonner sans langue parlée. » À l’occasion de la journée mondiale des sourds, une marche « pour la fierté sourde » est organisée dans les grandes villes de France.

Samedi, place du Commerce à Nantes, village de stands de 13 h à 17 h, et marche de 14 h à 16 h, départ place Royale. CSCS 44, tél. : 02 40 35 14 12, cscs44@orange.fr

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.