Les grands sourds > Gabriel Deshayes

0
80

Date de naissance : 6 décembre 1767 à Beignon (Morbihan), Mort : 28 décembre 1841 à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée)

Nationalité : France

Résumé : Entendant

Biographie : Gabriel Deshayes, à l’écoute des sourds

Gabriel Deshayes est l’une des figures alréennes. De confession catholique, il a marqué le pays d’Auray, et bien plus loin encore, par son engagement dans l’enseignement, en particulier auprès des personnes souffrant de surdité.

L’homme est né le 4 décembre 1767 à Beignon (56 – près de Ploërmel, à 80 km d’Auray), d’un père laboureur et boucher à la fois. Il perd sa mère alors qu’il est encore enfant. Alors qu’il sait lire et écrire, Gabriel garde les troupeaux. A l’adolescence, il ressent les premiers appels divns. Vers 1787, il entre au séminaire de Saint-Méen, en Bretagne toujours. Dans les tourments de la Révolution fraaise, Gabriel Deshayes part pour l’île de Jersey où il est consacré prêtre des mains de l’évêque de Tréguier, réfugié là-bas, en mars 1792. Le nouveau prêtre breton regagne alors sa région natale. Pendant neuf ans, il exerce en cachette son ministère.

Avec le Concordat du 15 juillet 181 et le relachement des poursuites envers les hommes d’église, Gabriel Deshayes, alors abbé, est nommé auxilaire et vicaire de Paimpont-les-Forges (35). L’homme passe pour être vraiment très charitable et dévoué à son prochain.

C’est lors d’un voyage de retour de Lorient avec son évêque, que Gabriel Deshayes mit les pieds à Auray. Il rencontre Monsieur Brelivet, alors curé de Saint-Gildas. Il fait une telle impression que c’est finalement lui qui va lui succéder à l’église d’Auray en 185.

Refondateur d’un ordre

L’histoire de Gabriel Deshayes est aussi à relier avec celle de la congrégation des Frères de l’Instruction Chrétienne de Saint-Gabriel. Ceux-ci font partie, avec les Filles de la Sagesse et la Société de Marie (les Montfortains), de la famille religieuse créée par Grignion de Montfort. Mais les Frères de Saint-Gabriel doivent leur survie à leur refondateur, Gabriel Deshayes.

C’est en tant que prêtre de paroisse que l’abbé Deshayes ouvre en 187 une école pour filles à Auray. Il demande aux Frères des Ecoles Chrétiennes de lui fournir du personnel pour une école similaire destinée aux petits garçons pauvres. En 1811, ces frères fondent leur premier établissement scolaire en Bretagne. Gabriel Deshayes poursuit son oeuvre « scolaire » en 1814, avec l’ouverture d’un institut pour la formation des enseignants en milieu rural (future congrégation des Frères de l’Instruction Chrétienne de Ploërmel)… Gabriel Deshayes est le septième supérieur général de la congrégation. Grâce à son zèle, le nombre de pères se multiplient et plus encore les frères, qu’il décide de diviser en deux groupes. Les uns restent avec les pères et sont leurs auxiliaires pour des tâches temporelles ou pastorales. Les autres, plus nombreux, sont destinés à l’enseignement.

A l’écoute des sourds

Gabriel Deshayes, c’est enfin une véritable attention portée à l’égard des sourds et maltendendants. Avec les Frères de Saint-Gabriel, il se lance dans l’éducation des sourds. C’est lui qui, à sa mort en décembre 1841, leur confie la charge des cinq écoles de sourds qu’il avait fondées : Auray en 1824, Rouillé en 1837, Orléans en 1839, Lille en 1839, et Soissons en 1840.

Actuellement, un centre portant le nom de l’abbé d’Auray s’occupe des sourds et aveugles, à Pluneret, commune limitrophe d’Auray. Ce foyer porte le nom breton Liorzig (petit jardin), il prend en charge des personnes atteintes du double handicap surdité- cécité. Les pensionnaires peuvent se retrouver dans un jardin exploitant les trois sens odorat, toucher et goût.

(Source : http://www.bzh-explorer.com © )

Liens :

>>> http://guer-coetquidan.pagesperso-orange.fr/bisto/guer/deshayes.html

>>> http://amisdegabrieldeshayes.over-blog.com/

>>> http://www.mennaisien.org/Fondateurs/Deshayes.html

>>> http://www.provincejdlm.com/gabriel.htm

Photos :

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.