Les grands sourds > Claudius Forrestier

1
145

Date de naissance : 1810, Mort : 1891

Nationalité : France

Résumé :

Biographie :

1810 Né à Aix-les-Bains. Mes parents, dont 7 enfants dont 7 sourds-muets.

1819 Elève à l’institution de Paris.

1826-39 Pendant 12 ans, je travaille comme enseignant et surveillant à l’institution. J’espère toujours obtenir une place de professeur, je n’y arrive pas, malgré mes nombreuses demandes. Je reviens à Aix-les-Bains ou je reste à Paris pour continuer mes études.

1840 Je vais à Lyon où je deviens professeur, puis directeur de l’institution fondée par Comberry. J’épouse la fille de Comberry (entendante). L’institution est transférée à Lyon-Vaise; je suis propriétaire de l’immeuble que j’ai payé sur mes revenus. L’enseignement est donné en langues des signes; les résultats scolaires sont bons.

1853 Je publie un Cours complet et méthode d’enseignement pratique des Sourds-Muets.

Avant 1880, il existe en France, les trois petites écoles où est appliqué la méthode orale. L’une de ces écoles s’implante à Lyon, comme rivale de la mienne.

1880 J’assiste au Congrès de Milan. Nous sommes deux professeurs sourds, moi et un américain, au milieu de plus 250 congressistes entendants. La langue des signes est soumise à une attaque en règle. Au moment du vote, nous ne sommes qu’un petit nombre contre une très forte majorité qui veut imposer une méthode orale. Des représentants du gouvernement français assistent au congrès.

Après 1880, La méthode orale est appliquée peu à peu dans tous les établissements français. Les conseils généraux, sous le contrôle des préfets, financent de préférence les écoles qui appliquent la nouvelle méthode orale. Mon institution va à sa ruine, tandis que l’autre école à Lyon prospère. (Ndlr: les beaux salauds de politique!)

1889 Je participe au 1er Congrès International des Sourds-Muets à Paris.

1891 Décès de Claudius Forestier. (Que son âme soit en paix.)

Par sont testament, il lègue l’institution à deux prêtres de ses amis, à) charge pour eux d’essayer de continuer l’oeuvre en faveur des sourds. L’école continue quelque temps,mais le nombre des élèves diminue; elle finit par fermer. Triste fin !

(Source : http://hids.free.fr © )

Photos :

1 COMMENT

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.