Sous peu, une maison des sourds

0
73
Bientôt à l’angle des rues Crémazie et De Lorimier, entre Villeray et Saint-Michel, la Maison des Sourds sortira de terre pour le plus grand bonheur de 60 ménages qui pourront enfin avoir un logement adapté à leur handicap. Cette première pelletée symbolique a même fait déplacer la ministre Blais responsable des aînés.

De nombreuses personnalités étaient présentes lundi dernier pour assister à la première pelletée de terre de la future Maison des Sourds qui sera bientôt construite à l’angle des rues Crémazie et De Lorimier, entre les quartiers Villeray et Saint-Michel.

La ministre responsable des aînés, Marguerite Blais, avait fait le déplacement et n’a pas manqué de confier sa satisfaction : « C’est avec beaucoup d’émotion que je participe au lancement des travaux de la Maison des Sourds. Cet établissement sera un lieu rassembleur pour le bien de la communauté sourde. Cette cause me tient particulièrement à cœur et je suis très fière de voir que de telles initiatives se concrétisent».

La mairesse de l’arrondissement, Anie Sansom a, quant à elle, confiait son bonheur qu’un projet unique au Canada vienne s’installer dans son arrondissement : «Les personnes malentendantes représentent une communauté très bien établie sur notre territoire. Je leur souhaite la plus cordiale des bienvenues chez eux et je tiens à remercier la Maison des sourds d’avoir si bien porté ce projet et d’être arrivée au résultat d’aujourd’hui.»

Le député de Viau Emmanuel Dubourg et Michaël Applebaum responsable de l’habitation au comité exécutif de la Ville de Montréal ont souligné eux aussi l’implication de la Fondation des Sourds du Québec qui a soutenu l’initiative depuis le départ et qui n’a pas manqué de remettre un chèque de 300 000 dollars à François Major le président de cette future Maison des Sourds.

D’ici quelques mois, 60 logements communautaires seront construits à cet emplacement, non loin de la métropolitaine. Parmi les locataires, 47 ménages pourront bénéficier du programme Supplément au loyer, une aide financière destinée aux personnes à faible revenu qui, sans ce soutien supplémentaire, devraient débourser plus de 25% de leur revenu pour se loger.

Source : http://www.journaldestmichel.com © 09 Décembre 2009 à Canada

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.