Les sourds et muets sont-ils faibles ?

0

Les croyances conduisent bien souvent aux dépenses. Dans cette affaire étudiée hier matin par le tribunal correctionnel, elles ont été excessives. Deux familles ont acheté voitures et bijoux et ont retiré d’importantes sommes d’argent pour attirer le bien sur leurs têtes. Ceci sur les indications d’une sorte de marabout. Jean-Jacques, 41 ans, le prévenu, dit qu’il a des dons. Il organise des cérémonies malgaches d’offrandes aux ancêtres qu’il facture 750 euros environ. Le marchand ambulant, par ce biais, a réussi à convaincre un couple de sourds et muets et un homme, lui aussi sourd et muet, d’acheter des bijoux et des voitures. Il apparaît qu’il était en cheville avec un vendeur d’automobiles qui lui donnait des commissions et avec un bijoutier qui lui accordait des remises sur ses achats. Les victimes, persuadées que le prévenu pouvait leur lancer des sorts, ont ainsi dépensé de grosses sommes. 200 000 francs (30 000 euros) en 2001 pour le couple. Dans la procédure, les victimes expliquent que le prévenu leur a annoncé qu’elles allaient mourir si elles ne faisaient pas ce qu’il disait. Trop crédules ? Trop croyantes ? Abuser ainsi de personnes sourdes et muettes est-il un abus de faiblesse ? Le tribunal n’a pas su répondre à cette question et a ordonné des expertises psychologiques des parties civiles, pour connaître leur degré de faiblesse, ainsi que du prévenu. L’affaire est ainsi renvoyée au 11 juin.

Source : http://www.clicanoo.com © 06 Février 2010 à Réunion

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.