La grenouille et les contes en deux langues

0
83

C’est l’histoire de la grenouille à grande bouche. La grenouille à grande bouche coasse, enthousiaste et curieuse. La grenouille à grande bouche va vers les autres animaux, jusqu’à tomber sur le crocodile… Puis la grenouille se fait une toute petite bouche et…

Marie-Hélène présente aux enfants les livres, les raconte, et Maud les traduit en langue des signes. Une première pour ce tandem, renouvelée en janvier.

Les enfants rient. Tous les enfants. Ceux qui entendent et celle qui n’entend pas. Parce que l’histoire est racontée par Marie-Hélène, à l’oral, et par Maud, en langue des signes française. Marie-Hélène ouvre les livres, s’empare du texte, mime parfois. Maud traduit aussitôt. Quelques fois, elles se synchronisent mal ou bien Maud glisse tout bas : «C’est trop textuel…» Cela signifie que le récit en français, celui de la grenouille ou bien les histoires de loup, de nuit noire ou du petit poisson de l’aquarium (le vantard qui termine mangé), sont trop conceptuelles, trop détaillées parfois pour être facilement traduisibles en langue des signes. «Toute la difficulté est dans le contexte, le niveau d’abstraction », explique Maud. D’où l’intérêt de l’image. Avec leur public, celui des petits de un à cinq ans entendants, ou avec Pauline, la mal-entendante, les deux jeunes femmes doivent de toute façon aller vite, pour les accrocher, les faire sourire, rire et nourrir leur imaginaire. D’où des phrases courtes, simples, concrètes surtout.
Dans la librairie Le Carré des Bulles, rue de la Fontaine, cette expérience est une première pour les deux jeunes femmes. Elles évoquent un «rodage » nécessaire. Mais les enfants suivent avec délice. Dix histoires s’enchaînent. Les petits entendants, et leurs parents, s’offrent du même coup une initiation au langage des signes. Deux index qui se touchent ? Une rencontre. Une main qui s’ouvre ? Une grande bouche de grenouille.

O. J. Rendez-vous samedi 9 janvier à 11h, pour la prochaine séance, au Carré des Bulles, rue de la Fontaine à Metz.

Source : http://www.republicain-lorrain.fr © 20 Décembre 2009 à Metz

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.