Dans son boulot, Raphaël s’y entend à merveille

0
65

Sourd depuis l’enfance, ce fan de vélo est coursier pour l’entreprise Élite courses. Un personnage attachant qui fait l’unanimité chez ses patrons et ses clients.

L’initiative

« En voyant le personnage, sa motivation, son parcours sportif, on a dit bingo. » Comme son associé Frédéric Nivaux, le cofondateur de la société Élite Courses n’a pas hésité une seconde. Depuis bientôt deux ans, Raphaël de Groulard, l’un de ses cinq salariés le leur rend bien. Chaque jour, il fait 80 à 90 km à vélo dans l’agglomération pour porter des colis, collecter du courrier.

Raphaël raconte son histoire avec les mains, car Raphaël est sourd depuis l’âge de 2 ans et demi. A ses côtés, Anne-Sophie Cotelle, du Centre ressources de l’ouïe et de la parole (Crop) de Bretteville-sur-Odon assure la traduction. Mais au quotidien, il se débrouille seul. Et très bien.

« J’ai eu du mal à l’école, se souvient Raphaël, 34 ans. Mais j’ai réussi le bac. » Originaire de la région caennaise, il travaille dans l’électricité en bâtiment. Mais il a envie de bouger. Peut-être de profiter de sa passion pour le cyclisme. Car Raphaël vient de terminer 2 e au championnat de France de VTT pour les sourds. « J’étais en formation quand j’ai vu des métiers sur le vélo. Une association qui met en relation handicapés et employeurs m’a permis de rencontrer Élite Courses l’an dernier. »

« Piétons, faites attention ! »

Le début d’un beau parcours qui le mène chez les 80 à 100 clients qui font confiance à son entreprise. « Je lis sur leurs lèvres. Si c’est un peu plus compliqué, on écrit », explique le coursier cycliste. Yoann Guinais, lui, ne se souvient pas avoir eu de réticence au départ, « sauf peut-être au niveau de la sécurité routière ». Mais en circulant à vélo avec son employé, il s’est rendu compte que Raphaël « sent » la circulation « de façon visuelle, en même temps, sinon avant moi ».

Le salarié d’Élite Courses est autonome. Il fait l’unanimité autour de lui et l’admiration de ses amis sourds. Son patron a retiré un « avantage » de cette collaboration : « Comme c’est le moyen le plus facile pour communiquer avec lui sur la route, je suis devenu expert en SMS ! »

Raphaël travaille en pédalant. Il ne demandait pas mieux. Son expérience lui fait déjà faire de la prévention : « Piétons, faites attention quand vous traversez car nos vélos circulent sans faire de bruit. Et avec les voitures électriques, ce sera encore plus important ».

Dans l’agglomération caennaise, Raphaël, il n’y a pas une petite bosse qui coupe un peu les pattes, en fin de journée ? Le sportif sourit : « La côte de la Délivrande, à la rigueur, mais bon, ça reste une grimpette ». La livraison de colis, avec un tel coursier, ça ne fait pas un pli.

Élite courses. Tél. 06 67 17 36 21. Courriel : elite-courses@hotmail.fr

Source : http://www.ouest-france.fr © 28 Décembre 2009 à Caen

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.