Paroles de sourd à Lèves

0
62

Joël Chalude est plus qu’un mime. Cet artiste sourd, joint la parole au geste dans un spectacle inclassable qu’il joue ce samedi à 20h30 à l’espace Soutine de Lèves.

Son monde est celui du silence. Du moins quand il n’est pas chez lui, à Argenteuil (Val d’Oise). Car Joël Chalude n’entend que les fréquences basses des avions. Le son n’est que nuisances. Cet artiste atypique fait partager son univers à son public dans son spectacle Né… deux fois, qu’il présente ce samedi à 20h30 à l’Espace Soutine de Lèves. Joël Chalude joue, mime, chante et danse. La langue des signes et la langue orale tournent sept fois dans la bouche de cet homme ne revendiquant aucune différence. Explications de l’intéressé sur ce spectacle tout public.

Pourquoi ce titre Né… deux fois?
Je me suis inspiré de mon autobiographie publiée sous le titre Je suis né deux fois. Là, il s’agit d’un spectacle avec son côté burlesque et délétère.

Vous êtes donc né deux fois…
Je suis né sourd et je suis né une nouvelle fois quand la parole m’est venue vers l’âge de huit ans. Puis, la langue des signes a été reconnue en 2005. Il a fallu beaucoup de temps pour en arriver là. Jusque-là, elle était tolérée. Depuis des siècles on pensait qu’un sourd ne parlant pas, ne connaissant pas le langage, ne pouvait pas penser…

Comment êtes-vous arrivé à la création artistique?
Je suis né dans une famille de musiciens. Je m’adossais au piano et ressentais la musique à la vibration des marteaux, en voyant aussi la mimique de mes parents.

Parlez-nous de votre spectacle…
Le mime, c’est l’art du silence, le bruit, c’est le quotidien. Il ne faut pas que le public soit enfermé. Je dois éviter le piège de la spécialisation. Je ne sais pas trop où je me situe. C’est un spectacle inclassable, tout public. Il faut s’affranchir des étiquettes. C’est pour moi, une forme de militantisme.

La musique est très présente…
Je ne peux pas me passer de la musique dans mes spectacles. Je chante aussi. Beaucoup de gens croient que c’est en play-back. Mais non. En fait, je suis sourd, mais j’ai l’oreille musicale !

Source : http://www.lechorepublicain.fr © 16 Octobre 2009 à Argenteuil

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.