Agenda 22 : la voix des handicaps

0

Consultants au Conseil de développement de la CAN (CDCAN) depuis novembre dernier, Claude Jamonneau et Dominique Mondy veulent faire entendre la voix des sourds au sein de l’Agenda 22.

Lnitié par la Région Poitou-Charentes, l’Agenda 22 propose aux collectivités publiques un cadre pour conduire une politique transversale en direction des personnes en situation de handicap, à partir de 22 règles définies par l’Assemblée Générale des Nations Unies en 1993. Il peut être défini comme un ensemble de règles de “bonne conduite” dans les différents domaines de la vie courante : accessibilité, éducation, emploi, loisirs… Une commission “Atelier Handicap” dans le cadre du groupe de travail “Cadre de vie et vie locale” du CDCAN a été créée pour porter cet Agenda 22 au niveau local. Monique Auguin, présidente de l’Anneau de l’espoir et animatrice de cette commission, se félicite du dynamisme de cet atelier :« les attentes sont fortes de la part des représentants d’associations en lien avec le handicap. Les propositions que nous présenterons au CDCAN seront claires et précises, porteuses d’actions concrètes ». Claude Jamonneau et Dominique Mondy représentent au sein de cet atelier l’Association des sourds de Niort. Selon eux, les priorités fondamentales sont la participation aux activités culturelles et l’accessibilité aux transports pour les sourds dont 80 % sont aujourd’hui illettrés en France. Concrètement, cela se traduit par l’ajout de soustitrages et d’informations visuelles dans les transports et les lieux culturels et touristiquesou encore par l’organisation de visites groupées pour les sourds, dans les musées par exemple, afin de réduire les frais d’interprète en langue des signes et lutter contre le sentiment d’isolement. La commission “Atelier Handicap” est composée d’une vingtaine de membres et répartie en cinq groupes de travail axant leurs réflexions sur les loisirs, les transports, l’éducation, l’informatique et le micro-crédit social universel. Parmi ces membres, plusieurs associations
viennent apporter leur éclairage : Association Départementale des Amis et Parents d’Enfants Inadaptés (ADAPEI 79), Association des Paralysées de France (APF), Union Départementale des Associations Familiales (UDAF), Association Valentin-Haüy… Pour les personnes en situation de handicap, cet atelier offre une précieuse tribune au service de la prise en compte au quotidien de tous les types de handicaps. Les conclusions des groupes de travail seront transmises à un comité de pilotage, lequel produira une synthèse présentée en assemblée plénière du CDCAN en juin prochain.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.