Deafrun : une entreprise pas comme les autres

0
60

Deafrun : une entreprise pas comme les autres

Il y a plus de 5000 sourds à La Réunion, dont seulement 500 pratiquent la langue des signes. Pascal Smith, sourd et muet lui-même, a imaginé deux projets pour leur venir en aide

Pascal Smith est un producteur pas comme les autres. Il vient de concrétiser son rêve d’enfant en réalisant un fi lm documentaire sur des Réunionnais sourds en Australie, qui a été projeté au Ciné Cambaie de Saint-Paul, puis diffusé sur RFO le 16 mai 2008. Et ce n’est que le début d’une aventure très, très remplie…

Projet 1 : les films

Pascal Smith, conforté par son succès, a deux nouveaux films en chantier. L’un, dont le tournage devrait commencer en septembre prochain, concernera les Jeux Olympiques des sourds, qui auront lieu à Taïwan. Et en 2010, il a bien l’intention de s’atteler à un documentaire sur la vie des sourds à La Réunion, et son évolution au cours des cinquante dernières années, avec des témoignages d’anciens et de jeunes, et bien sûr de tous les professionnels et bénévoles concernés par le problème (et les parents…)

Projet 2 : le VPAD
Avec un pied à l’étrier, Pascal Smith veut aller plus loin dans l’aide à ses compatriotes sourds. Maintenant que la phase « les montrer pour qu’on les comprenne mieux » est bien avancée, il veut passer à un exercice plus pratique, qui améliorera la vie de tous les jours des sourds et muets. Pour cela il s’appuie sur un outil mis au point par la firme Viable, le VPAD. Il s’agit d’un vidéophone qui permet aux personnes sourdes et malentendantes de communiquer, directement, sans intermédiaire et en temps réel, avec leurs amis, leurs familles, leurs collègues, depuis n’importe quel lieu. L’écran du VPAD est équipé d’une webcam qui permettra à une personne sourde de communiquer en langue des signes et en langue parlé complété avec un autre sourd et malentendant. Ce vidéophone a été inventé par des ingénieurs sourds américains qui connaissent parfaitement les besoins des personnes sourdes et malentendantes.

Projet 3 : « Clips » et services

La SARL « Deafrun Sourds Production » gérera le VPAD et les services annexes ainsi que le site (où on diffusera des documentaires, des informations, des émissions de culture générale en langue des signes), mais Pascal Smith ne veut pas s’arrêter là : il veut créer un service d’interprètes et un centre de relais pour favoriser l’insertion de personnes sourdes dans la vie (professionnelle, sociale, associative…) en leur facilitant l’accès à l’information et la communication. Imaginons une personne sourde munie d’un VPAD+, qui veut prendre rendez-vous chez le médecin. Celui-ci n’est évidemment pas équipé du même appareil. En appelant le centre relais, le malade peut dialoguer avec le médecin directement : le centre relais vidéo permet à une personne sourde et une personne entendante de communiquer en temps réel par téléphone, par le biais d’un interprète qui traduit leurs conversations d’une langue vers l’autre et inversement.
Le fonctionnement du centre relais : au moyen d’une webcam installée sur son ordinateur (ou d’un VPAD), la personne sourde contacte le centre de relais via Internet haut débit. Elle est aussitôt mise en contact avec un interprète dont l’image s’affi che sur son écran et peut alors lui communiquer le numéro de téléphone de la personne à appeler. Equipé du même matériel, d’un casque et d’un téléphone, l’interprète traduit simultanément la communication vers la personne entendante.

Source : http://www.protelnews.net © Mai 2009 à Réunion

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.