Collégiens en scène, une belle histoire sans parole

0

12e éditions du jumelage entre les collégiens de Manon-Roland et leurs amis malentendants de la Persagotière, à Nantes. Ils monteront sur scène les 8 et 9 avec un spectacle sans parole.

Depuis douze ans, les comédiens en herbe du collège Manon-Roland accueillent, à cette époque de l’année, leurs camarades sourds et malentendants de l’institut de la Persagotière, à Nantes. Un jumelage animé par un tandem féminin : Brigitte Blin, professeure d’anglais dans l’établissement, qui encadre la classe de 6e théâtre ouverte voici quatre ans ; elle est épaulée par une comédienne professionnelle, Isabelle Billet du théâtre de la Lune vague.

Outre la classe théâtre, un atelier destiné aux 4e et 3e fonctionne aussi après les cours. Et depuis un an, Brigitte Flippe, professeur de sport, anime de son côté un atelier de danse. Au total, pour les deux disciplines, une soixantaine d’enfants monteront sur les planches lundi et mardi, devant les familles et le public au théâtre Jean-Bart. Mais aussi devant l’ensemble des élèves et les enfants de la Persagotière qui les accompagnent pendant deux jours.

« Une histoire humaine »

Côté théâtre, l’atelier interprétera Si Lafontaine savait ça, une variation sur la fable La cigale et la fourmi, et les 6e restitueront leur travail sur le cirque, En piste. Point commun à l’ensemble de ces prestations : elles sont sans parole, compte tenu de la nature même de ce jumelage. « Pas de texte ou très peu, confirme Isabelle Billet. C’est le corps qui raconte, qui crée l’émotion ».

« Mais ce jumelage est aussi une histoire humaine, ajoute la comédienne. Pendant les deux jours, ils prennent un cours de langue des signes et reçoivent chez eux les enfants de la Persagotière. Ils sont ensemble pendant un temps de pratique artistique en commun. En général, au début, ils se regardent un peu en chien de faïence. Mais ils chahutent, ils vont à la plage, etc. Et finalement, ils deviennent copains comme cochons et finissent par échanger des mails et des SMS. C’est une expérience qui modifie le regard des uns sur les autres ».

Source : http://www.saint-nazaire.maville.com © 05 Juin 2009 à Nantes

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.