SFR développe des centres de relais pour les personnes sourdes ou malentendantes

0
44

Près de 5 millions de Français ont un handicap auditif, 450 000 d’entre eux sont sourds sévères ou profonds. En tant qu’opérateur responsable et créateur de lien social, SFR s’est engagé activement, au sein de la commission développement durable de la FFT (Fédération Française des Télécoms), pour la mise en place des centres relais dont le rôle est de permettre aux personnes sourdes ou malentendantes de communiquer par téléphone avec des personnes entendantes. Le principe ? Un opérateur visio traduit oralement à l’interlocuteur entendant de la personne sourde ou malentendante ce que cette dernière lui a indiqué dans son mode de communication (Langue des Signes Française, Langage Parlé Complété ou écrit). L’enjeu : faciliter la communication quotidienne des personnes concernées par un outil adapté et simplifier leur vie personnelle, sociale ou professionnelle en leur permettant de surmonter des situations de handicap téléphonique qui peuvent parfois être graves (appels d’urgences). Le développement des centres relais est en bonne voie : un comité de pilotage, animé par Patrick Gohet, Délégué Interministériel aux Personnes Handicapées, a été mis en place en janvier 2009. Il réunit des opérateurs, des associations, des instances ministérielles, l’ARCEP, la FFT. La mission du comité de pilotage rappelée par Valérie Létard, secrétaire d’Etat à la Solidarité, devant l’Assemblée Nationale, le 3 juin 2009 : « produire un cahier des charges pour cet été avec pour objectif la création d’un premier centre relais téléphonique avant fin 2009 »

Source : http://www.newsletterdd.sfr.com © 06 Aout 2009 à France

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.