Le centre de loisirs efface les différences

0
48

Le centre de loisirs est avant tout un lieu où l’on s’amuse à l’occasion de sorties et de jeux. Toutefois, à Calonne-Ricouart, on apprend aussi à vivre avec les différences, qu’elles soient culturelles, sensorielles ou motrices.

Quand Cédric a appris aux jeunes, âgés de 6 à 9 ans, les noms desanimaux en langue des signes, il a fait des émules.

Le message passe et il n’y a pas eu de réaction négative, aussi bien chez les petits pour qui il s’agissait d’un premier contact avec le « tamtam » que chez les plus grands, déjà pourtant à l’âge des a priori. » Le choix de cette thématique s’est imposé à l’équipe et à ses directeurs, Laurent et son adjointe, Yasmina Hermel. « Actuellement, la tendance est au repli sur soi. Pour les gens de notre génération, la différence était cachée. Donc, on souhaite montrer que la différence enrichit.« Écoutez-moi, puis on y va tous ensemble. » Le djembé coincé entre les jambes, Francis de l’association Afrique culture musique échange avec les jeunes du centre, par notes interposées. « Ça marche bien, constate le directeur Laurent Lemaire.

» Le projet ne s’est pas limité aux différences culturelles ou de couleurs de peau. Il aborde aussi la question du handicap. « Car c’est la peur et la méconnaissance qui entraînent le rejet de l’autre. » Cette semaine, Cédric, un adulte sourd et muet qui intervient au foyer Quénéhem, est venu à la rencontre des enfants, âgés de 3 à 13 ans. « Depuis quand êtes-vous handicapé ? » « Où habitez-vous ? » ou encore « Comment on dit « au revoir » en langue des signes ? » sont autant de questions qu’ont posé les enfants. Le jeune homme a répondu avec force gestes et mots. « Ce genre d’échanges est important, estime Cédric. Car les enfants apprennent vite et ils sont à l’aise.

» Lundi, un jeune bruaysien qui se déplace en fauteuil aidé de son chien expliquera sa vie et ses difficultés. Grâce à des fauteuils et à du matériel handisport qui leur ont été prêtés, les enfants auront l’occasion de se mettre à sa place. Une expérience souvent désarmante.

Source : http://www.lavoixdunord.fr © 08 Aout 2009 à Lille

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.