Québec lance un programme de dépistage

0
40

Le bureau du ministre de la Santé et des Services sociaux a confirmé, dimanche, que le gouvernement du Québec mettra bientôt en place un programme de dépistage de la surdité chez les nouveaux nés.

Cette mesure, attendue depuis plus de 20 ans, a été accueillie avec beaucoup d’enthousiasme par l’Association du Québec pour enfants avec problèmes auditifs (AQEPA).

« Il n’y a pas de mots pour décrire les émotions que j’ai présentement. C’est une très bonne nouvelle », lance Alain Jean, président de l’AQEPA. Selon lui, le diagnostic précoce de la surdité chez le nouveau-né contribuera à diminuer les retards d’apprentissage chez les enfants.

L’AQEPA se bat depuis de nombreuses années pour l’instauration d’un tel programme, qui existe dans d’autres provinces canadiennes et dans d’autres pays.

Les experts évaluent que le programme du gouvernement du Québec coûtera 5 millions de dollars lors des deux premières années de sa mise en application, mais qu’il fera économiser des sommes importantes à la société.

Actuellement, seuls quelques hôpitaux effectuent les tests d’audition précoces. Ces tests sont généralement financés par les fondations de ces hôpitaux.

La déficience auditive frappe jusqu’à 3 nouveaux nés sur 1000.

Source : http://www.radio-canada.ca © 17 Mai 2009 à Canada

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.