Le Taser contre un handicapé mental

0
55

Des policiers américains ont utilisé des gaz lacrymogènes et un Taser pour sortir un homme des toilettes d’un magasin vendredi dernier, avant de se rendre compte qu’il ensuite qu’il était sourd et déficient mental.

La famille d’Antonio Love, âgé de 37 ans, a décidé de porter plainte contre la police et le magasin. «Je veux qu’on me rende justice» a déclaré sa mère, Phyllis Love, expliquant que son fils n’entend quasiment rien, et qu’il a le niveau intellectuel d’un enfant de 10 ans: il n’a pas compris ce qui se passait et a eu très peur.

«Il a cru que le diable était venu l’attraper», et non que la police forçait la porte, a ajouté la mère.

Dans une déclaration écrite, et lors d’une interview en langage des sourds à la télévision, Antonio Love a expliqué qu’il avait mal au ventre vendredi dernier, et était entré dans un magasin pour utiliser les toilettes.

D’après le gérant du magasin, Antonio Love était resté enfermé plus d’une heure dans les toilettes et ne répondait pas. Les employés ont donc appelé la police, qui est entrée de force dans les toilettes après avoir frappé et s’être identifiés, sans que personne ne réponde. Antonio Love a résisté, et a été arrêté pour trouble à l’ordre public.

La police de Mobile se défend en affirmant, selon son porte-parole, qu’Antonio Love avait été considéré comme dangereux, car portant un parapluie, arme potentielle.

Les policiers n’ont pris conscience du fait qu’il était mal-entendant et handicapé mental qu’après avoir vu une carte qu’il portait dans son portefeuille.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.