Recherche sur la LSF

0
53

Bonjour à tous,

Je dirige une équipe de recherche de l’université Toulouse 3, à l’IRIT, un gros labo d’informatique. Nous sommes spécialisés en analyse d’image ou de vidéo par ordinateur. Un de nos axes de recherche, et en particulier le mien, concerne l’analyse de la LSF. Nous traitons des vidéos de personnes en train de signer, c’est-à-dire que nous écrivons des programmes qui analysent leur attitude, leurs gestes et leurs expressions, soit pour expliquer comment l’énoncé a été signé (quelles structure syntaxiques, etc.), soit pour comprendre ce que ça veut dire (comprendre les signes, retrouver le sens du message).

J’ai obtenu une bourse de thèse pour travailler sur des méthodes de reconnaissance de la LSF et je cherche un candidat. J’ai reçu plusieurs candidatures d’étudiants qui ont les compétences universitaires nécessaires, mais qui ne connaissent rien à la LSF. Or l’expérience m’a montré qu’il vaut mieux recruter un étudiant qui connaît la LSF et qui, bien sûr, sait quand même bien programmer, plutôt qu’un spécialiste de la vision par ordinateur qui découvre la LSF et le traitement des langues.

Donc je fais appel à vous pour diffuser cette proposition autour de vous. Si vous connaissez un étudiant qui remplit ces conditions (il faut avoir un master ou un diplôme d’ingénieur) transmettez lui le document ci-joint ou dites-lui de contacter dalle@irit.fr . Si en plus il ou elle est sourd(e), ça serait parfait. La thèse dure 3 ans ; elle est bien sûr financée et ça commence en septembre. Notre équipe comporte déjà une ingénieure sourde et plusieurs membres savent signer.
Les applications de nos travaux concernent surtout la pédagogie (outils pour l’enseignement de la LSF ou la fabrication de supports en LSF) et le développement d’avatars signants. Nos principaux partenaires sont IRIS, Websourd, Interpretis et les enseignants des classes en LSF.

Patrice Dalle

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.