Il tue son compagnon et met fin à ses jours

2
67
La petite maison (au centre sur notre photo) où un homme a mortellement blessé son compagnon avant de mettre fin à ses jours.

Un homme a poignardé son ami, hier, au petit matin, à Bannalec. Il s’est ensuite suicidé.Le couple était en voie de séparation.

«Un drame passionnel, une dispute qui a mal tourné», raconte, encore sous le choc, le seul témoin de la scène. Cette jeune femme et son compagnon étaient couchés, lorsqu’en fin de nuit, ils ont été réveillés par un violent accrochage entre leurs invités.

Le couple, deux hommes âgés de 35 ans, venait d’assister à la Cavalcade, le grand carnaval de Scaër. Domiciliés à Châteauneuf-du-Faou, ils avaient préféré passer la nuit chez leurs amis, à Kervadiou-Vihan, un hameau isolé de Bannalec.

Dans son jardin à Châteauneuf

À 4 h 50, leur dispute tourne au drame. Dans la maison, l’un d’eux porte « plusieurs » coups de couteau de cuisine à son compagnon. Il prend la fuite en voiture. « Les faits sont parfaitement établis », selon un enquêteur.

Lorsque les pompiers de Bannalec et les gendarmes se présentent sur place, Christopher Mahé, aide-soignant, est déjà décédé. Il porte des plaies à l’abdomen, au thorax, au dos et au bras gauche.

Des gendarmes se rendent aussitôt à Châteauneuf-du-Faou, dans le pavillon du couple, rue du Docteur-Scoarnec. Ils sont accompagnés du député-maire, Christian Ménard.

Il est 6 h. Le corps d’Emmanuel Dare, vendeur, est pendu à un arbre de son jardin. Il présente de petites plaies à l’abdomen. Un couteau se trouve dans sa baignoire pleine de sang. On ne sait pas s’il s’est infligé lui-même ces blessures où si elles proviennent de coups échangés avec son compagnon.

Selon le procureur de la République de Quimper, le drame s’est déroulé sur fond de séparation mal vécue. Le couple avait envisagé de se pacser en août.

Emmanuel Dare est sourd

2 COMMENTS

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.