Nouveau tour de table de 450.000 euros pour Websourd. Objectif : le marché des gares SNCF

0

Websourd conçoit actuellement un logiciel qui sera utilisé dans toutes les gares de France pour renseigner les sourds et malentendants via des écransants. La société coopérative d’intérêt public toulousaine vient de boucler un nouveau tour de financement de 450.000 euros pour développer ce projet et asseoir son développement.

« Le contrat a été passé il y a près d’un an, précise François Goudenove, le directeur de Websourd. Nous développons le logiciel de ce système qui permet aux déficients auditifs de visualiser un personnage virtuel, Jade, sur un écran placé à proximité des quais de gare. Jade donne les informations sur les trains grâce à la langue des signes : provenance ou destination, heure de départ ou d’arrivée… » Un prototype est actuellement testé en gare de l’Est à Paris. Le plan de développement de la SNCF prévoit d’en équiper toutes les gares de France dans les prochaines années. « Nous espérons que les premiers dispositifs arriveront sur les grandes lignes TGV fin 2009 ou début 2010 », poursuit François Goudenove.

Websourd ne se limite pas qu’à cette activité. « Nous comptons plusieurs grandes familles de produits, explique son dirigeant. En plus de notre site internet et de l’édition de livres, nous développons un système automatisé de traduction en langue des signes et notre système de communication à distance toujours via la langue des signes, Visio08. Ce dernier est à destination des particuliers, des guichets d’administrations et des entreprises. » Pour renforcer ses fonds propres et financer ce développement, Websourd vient de conclure un tour de table de 450.000 euros. « La somme montre le dynamisme de l’économie sociale et solidaire, reprend François Goudenove. IéS, société coopérative toulousaine de capital risque, fait partie de nos financeurs. Elle nous accompagne depuis notre création en 2004 et a déjà contribué à notre développement par plusieurs apports financiers successifs. Le Crédit coopératif et la Caisse d’épargne font aussi partie des investisseurs. »

Websourd compte actuellement 19 salariés dont 13 personnes sourdes. La société gère un portail d’information entièrement bilingue langue des signes – français. Après avoir été retenue par l’Union européenne, elle travaille également sur un projet européen baptisé « Reach 112 » afin de permettre l’accessibilité aux services d’urgence européens des personnes handicapées, notamment des  sourds. Le système est basé sur la vidéo.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.