CLES : reconnaître les sourds comme des citoyens à part entière

0
82

L’association Créer des Liens entre Entendants et Sourds (CLES) fête son 15e anniversaire. Quinze ans de lutte pour la reconnaissance de la langue des signes comme une véritable langue et la prise en compte de l’identité propre des sourds

 

Une partie de léquipe de CLES avec Émilie Dert, interprète, Béatrice Chabaga, coordinatrice, et Florence Chomarat, présidente de lassociation

Créée en avril 1994, l’association avait pour objectif d’installer à Saint-Étienne un lieu où se retrouveraient en toute

[googlemap lat= »45.439637″ lng= »4.387831width= »200px » height= »150px » zoom= »5″ type= »G_NORMAL_MAP »]France[/googlemap]

égalité sourds et entendants. Aujourd’hui, forte de deux cents membres et de nombreux sympathisants, CLES a évolué avec la création de nouvelles activités tout en maintenant son but initial : la reconnaissance de la langue des signes comme une véritable langue (et non pas un langage fait de gesticulations) et la prise en compte de l’identité propre des sourds. Elle œuvre aussi pour que les enfants sourds ne soient plus considérés comme « des oreilles en panne » qui les rendent déficients. Ils utilisent simplement une autre langue, équivalente aux autres, qui se partage comme les autres pour communiquer.

CLES dispose d’un service d’interprétariat. Les demandes émanent de particuliers (rendez-vous administratifs, juridiques, médicaux), d’organismes de la fonction publique (police, mairies, CHU, musées…) et d’entreprises (traduction de réunions ou de formations internes). Il est à noter que la nouvelle municipalité a mis en place une permanence d’interprète tous les mardis après-midi, de 14 à 16 heures, pour aider les personnes sourdes dans leurs démarches. Une formation à la langue des signes française (LSF) est dispensée à titre individuel mais aussi en direction des collectivités ou des entreprises.

L’association s’investit dans le secteur de la petite enfance que la loi de février 2005 a bouleversée en décidant l’intégration des jeunes sourds dans des classes normales. Elle y travaille aussi par la mise à disposition d’une personne sourde à titre d’auxiliaire de communication. Son vœu est que les élèves entendants apprennent la LSF, comme l’anglais par exemple, pour pouvoir communiquer avec les sourds qui sont dans les classes aménagées auparavant. Un groupe d’adhérents et de médecins étudie aussi la mise en place d’un pôle santé, au sein du CHU, pour accueillir le public sourd.

« Nous luttons encore pour l’accessibilité aux formations, l’accès à l’information et à la culture, l’insertion dans la cité », ajoute Florence Chomarat, la présidente, « notre rôle est de faire levier pour changer les regards et faciliter la vie ensemble. »

> NOTE

CLES : 17, rue Thimmonier 42 100 Saint-Étienne, tel :

04 77 90 36 77, email : cles42wanadoo.fr, site internet : www.cles42.fr

Le programme des manifestations pour le quinzième anniversaire
Du lundi 20 avril au mercredi 29 avril, se tiendront deux expositions réalisées par des artistes sourds, Marion Degache et Thomas Potier. À voir au Remue Méninges, 54 rue Désiré-Claude à Saint-Étienne. Vernissage le 29 avril à 15 heures, suivi d’un café littéraire avec la lecture d’extraits du livre « Les sourds existent-ils ?» du sociologue Bernard Mottez.

Vendredi 24 avril : une conférence-débat en hommage à Bernard Mottez sera donnée à 18 heures dans les salons de l’Hôtel de ville. Elle sera animée par Michel Lamothe, directeur du service d’éducation bilingue de Poitiers. Un vin d’honneur, offert par la mairie de Saint-Étienne, clôturera la manifestation.

Samedi 25 avril : une fête sera organisée salle de la Richelandière, au 82 rue Richelandière à Saint-Étienne. Accueil et apéritif dès 18 heures puis repas à 20 heures. Deux comédiens sourds, Victor Abbou et Simon Attia, y présenteront leur spectacle « Frères rivaux ».

Au 1er janvier 2008, l’Insee estimait que la Loire comptait environ 48 000 personnes sourdes sur ses 733 000 habitants.

Source : http://www.leprogres.fr © 19 Avril 2009 à Saint-Étienne

Reçu : cles42 (E-mail)

RECTIFICATIF

(Une erreur s’est glissée dans le Journal La Tribune du Progrès paru le dimanche 19 avril 2009. Voici le rectificatif).

CAFE LITTERAIRE – VERNISSAGE EXPOSITION

RENDEZ-VOUS AU REMUE-MENINGES
59 rue Désiré Claude 42100 Saint-Etienne

Lundi 27 avril 2009

18h00
Café Littéraire en LSF, Extraits du livre « Les Sourds existent-ils ? » de Bernard Mottez

19h00
Vernissage
Exposition de Marion Degache et Thomas Potier
Tissu/Vêtement/Illustration/Peinture
Exposition du 20 avril au 15 mai 2009

Association CLES
17 rue Thimonnier
42100 St Etienne
Tel/Fax : 04.77.90.36.77
Courriel : cles42@wanadoo.fr
Site : www.cles42.fr

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.