Film : Ernest le rebelle

0
45

Titre original :

Année : 1938

Pays : France

Résume : A l’automne de sa vie, le banquier Jean Vernet semble avoir atteint le bonheur parfait. Il fait bénéficier de sa bonté naturelle ses employés, ses serviteurs et son entourage : sa sœur et son beau-frère, le ménage Larose; son filleul Fernand qu’il a recueilli, élevé et choyé et une ravissante jeune femme Jacqueline Diel dont il a fait la connaissance alors qu’elle venait d’être veuve et qui est devenue son amie. Cette atmosphère confortable est perturbée par un incident qui lui fait soupçonner que Fernand est devenu l’amant de Jacqueline Diel. Le banquier est confirmé dans ses appréhensions par une lettre anonyme écrite par sa sœur, la perfide Adrienne, qui déteste Jacqueline tout en lui montrant bon visage. Jean Vernet qui voit peu à peu se lézarder un édifice qu’il croyait solide se décide à aller jusqu’au bout de ses investigations. Brusquement, il fait part à tous qu’il n’entend plus. Une surdité soudaine et étonnante l’isole des humains. Aussitôt, du maître d’hôtel au beau-frère, du filleul à Adrienne, c’est un déballage de grossièretés, de vilenies, de révélations cruelles que, sans gêne, on lui jette à la figure en affectant des sourires affectueux. Fernand est un jeune filou sans scrupules et sans moralité, les domestiques sont de tristes sires, Larose un imbécile qui court vaniteusement le guilledou sa sœur une mégère prête à saper le bonheur de son frère et à l’escroquer; jusqu’aux spécialistes convoqués pour soigner le banquier qui se révèlent avides et incompétents. Vernet comprend qu’il ne peut compter que sur l’amitié de son ami le caissier et la fidélité de son chien. Seule, Jacqueline aura le courage de lui avouer sa faute et il lui sera beaucoup pardonné après que, rétablissant la situation, Jean Vernet ayant trouvé la vérité ait chassé sa famille, corrigé le filleul félon et congédié ses domestiques.

Catégorie : Comédie

alisateur : Christian-Jaque

Scénario : Jacques PRÉVERT et Jean MANSE

Avec : FERNANDEL (Ernest Pic), Pierre ALCOVER (Tonio, le capitaine), Robert LE VIGAN (le gouverneur-président de Mariposa), Mona GOYA (Suzanne Gringue), Guillaume DE SAX (Emmanuel Gringue), Rosita MONTENEGRO (Rosita), Marcel ROUZE (un collègue d’Ernest), Arthur DEVERE (l’amiral), René GENIN (Sosthène), Raoul MARCO (Sam, l’homme de main), MONTERO (le « nègre »), Georges IRVING (Mr Hamilton)

Durée : 92 minutes

Parole :

Critiques : 2/5

Photos :

 

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.