La Fondation Orange s’investit pour la surdité

2
75

« La clef de voûte pour aider les sourds est l’éducation sous toutes ses formes », explique Simon Houriez, Directeur de « Signes de sens ». Cette association tente, avec l’aide de la Fondation Orange, de favoriser l’accès au savoir et à la culture des personnes malentendantes. Elle a présenté ses projets passés et à venir lors d’une conférence de presse dans les locaux du Club de la presse.

Laurent Vitoux, Directeur Régional d’Orange, entouré des membres de l’association « Signes de sens »

L’intégration dans notre société des personnes sourdes n’est pas toujours évidente. De par leur handicap, les malentendants ont difficilement accès à la culture. L’association « conte sur tes doigts », récemment renommée « Signes de sens », oeuvre depuis cinq ans pour favoriser l’échange et le partage avec les entendants. Elle organise régulièrement des visites guidées dans les musées ou des spectacles de contes, traduits dans le langages des signes.

« La moitié des personnes sourdes souffrent d’illettrisme, poursuit Simon Houriez, ce qui accentue l’isolement et entraîne des conséquences dramatiques dans leur vie sociale et citoyenne. » Pour lutter contre cet état de fait, l’association édite des livres-DVD permettant aux enfants sourds d’apprendre à lire sur un mode ludique, la vidéo traduisant en langage des signes le texte et les dessins. Ils peuvent aussi permettre aux parents de s’initier à cette langue gestuelle.

« Animaux en mouvements », le DVD traduit le livre en langue des signes
« Animaux en mouvements », le DVD traduit le livre en langue des signes

Quatre titres sont déjà parus : un livre d’aventure, un traitant des voyages, un sur l’histoire de France. Le dernier, « Animaux en mouvements », apprend la faune à ces enfants. Pour mener à bien ce projet, tiré à 2000 exemplaires, (1) l’association a reçu une aide de 10 000 € de la part de la Fondation Orange. Elle avait déjà reçue 11 000 euros pour le précédent. « Nous nous sommes tourné vers la Fondation Orange, explique le directeur de l’association, car nous savions qu’elle soutient de nombreux dossiers concernant la surdité. »

Mais « Signes de sens » a un autre objectif : mettre en ligne un dictionnaire français – langue des signes participatif grâce à la vidéo. Cette base de donnée permettrait aux malentendants de découvrir des signes rares, notamment ceux concernant les champs lexicaux peu utilisés comme le vocabulaire technique. Pour l’aider dans ce projet, elle a fait remonter un dossier à la Fondation Orange en espérant qu’il soit sélectionné par le comité d’experts décidant des projets à subventionner.

(1) Les livres peuvent être commandés sur le site de l’association : http://signesdesens.org

Source : http://www.clubdelapressenpdc.org © Septembre 2008 à Nord (France)

Merci à Emmanuel pour Info

2 COMMENTS

  1. je suis sourde et muette de la République Démocratique du Congo (RDC), je veux entrer en contact avec vous pour vous soumettre mes préoccupations, j’étudie dans une école de sourds-muets de Kinshasa et j’apprends aussi l’esthétique, mais j’ai besoin d’une assistance en matériels d’esthétique pour le bon fonctionnement de mon métier. Mercçi beaucoup pour le service que vous rendez aux milliers des gens à travers la France en particulier et aussi au monde entier.

    Pour me contacter, je vous envoie mon adresse email: mahelewasolua@yahoo.fr et mon numéro de téléphone: (00243) 89 69 93 148

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.