Les grands sourds : Térence Parkin

0

Date de naissance : 12 avril 1980 à Bulawayo (Zimbabwe)

Nationalité : Sud-africaine

Résumé : Sourd

Biographie :

Terence Parkin est atteint de surdité dès sa naissance. Il commence la natation à 14 ans et s’illustre bientôt aux Jeux olympiques des sourds, compétition réservée aux sourds et malentendants (il remporte cinq médailles d’or et bat 4 records du monde lors de sa première participation en 1997). Prenant le départ des courses grâce à un signal lumineux, le Sud-africain fait également des apparitions avec les nageurs entendants.

En 1999, le nageur obtient même sa première récompense dans une compétition internationale majeure non réservée au sourds. Lors des championnats panpacifiques, Parkin décroche le bronze sur 200 m brasse. En mars 2000, Parkin remporte deux médailles d’argent lors des championnats du monde en petit bassin organisés à Athènes. Il s’y distingue sur 200 m brasse en terminant derrière le Russe Roman Sludnov, puis sur 400 mètres 4 nages derrière le Finlandais Jani Sievinen.

Quelques mois plus tard, le nageur sud-africain participe à ses premiers Jeux olympiques à Sydney. Questionné sur son handicap, Terence Parkin répond : « Je vais participer aux Jeux olympiques pour représenter l’Afrique du Sud, c’est très important pour moi d’y aller et de montrer que les sourds peuvent faire quelque chose »[2]. Lors des compétitions, le Sud-africain s’illustre sur l’épreuve du 200 mètres brasse en s’intercalant sur le podium entre deux italiens, le vainqueur Domenico Fioravanti et le médaillé de bronze Davide Rummolo.

Le même jour, il obtient la cinquième place lors de la finale du 400 mètres 4 nages en échouant à moins de deux secondes de la troisième position[3]. Lors de ces jeux, le Sud-africain participe à d’autres épreuves mais est éliminé dès les séries du 100 mètres brasse et du 200 mètres quatre nages.

En 2004, le nageur participe pour la seconde fois au rendez-vous olympique à Athènes. Mais il ne réitère pas la performance réalisée quatre ans auparavant en ne passant pas le cap des demi-finales sur 200 m brasse et des séries sur 100 m brasse ainsi qu’avec le relais sud-africain 4×100 4 nages.

L’année suivante, le nageur participe aux Jeux olympiques des sourds à Melbourne lors desquels il décroche un record de 13 médailles dont 12 en or[4]. Quatre années plus tôt, lors des Jeux pour sourds de Rome, le nageur avait déjà remporté cinq médailles d’or.

Source : http://fr.wikipedia.org

Photos :

a gauche : Térence Parkin
Médaille « Argent » à Sydney olympique 2000

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here