L’Association de Sourds de Burgos dénonce le manque d’interprètes

0

Le journal Nord de Castille rassemble dans son dernier editación des déclarations du président de l’Association de Sourds de Burgos, Germán de Miguel, dans lesquelles il dénonce le manque d’interprètes de Langue de Signes.

« Un des facteurs qui influencent plus la pénurie d’interprètes est qu’il n’y a pas un titre officiel qui leur crédite et garantit son professionnalisme, bien que nous espérions que le Gouvernement de Rodriguez Cruaccomplisse son compromis de reconnaître les trois niveaux d’ apprentissage de ce langage comme activité académique réglée « , il a expliqué.

De Miguel il a aussi insisté les problèmes que rencontrent les personnes Sourds pour accéder à des moyens de communication aussi généralisés que la télévision. « À l’heure actuelle, sont encore trop faibles les programmes subintitulés et il est habituel que les textes avec lesquels on subtitula doivent peu très voir avec les conversations ou les commentaires réels qu’ils sont produits « , il a affirmé.

Le président de cette association, qui est apparu à Burgos durant l’année 1950 et compte actuellement cent partenaires, il a estimé qu’il serait plus utile pour ce groupe « qui soit habilité un tableau inférieur sur l’écran avec un interprète de langage de signes qui traduit ce qui arrive dans la partie sonore dela télévision, tant dans des films ou des documentaires comme dans des espaces informatifs « .

07/09/2004 à Espagne

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here