Une association dresse des chiens pour sourds et malentendants

0

Les chiens sont leurs oreilles

L’association « Le Chien écouteur » a été créée il y a deux ans à Saint-Étienne-de-Villeréal (Lot-et-Garonne), à l’initiative d’Odile Poupart, sourde profonde. Elle est venue cette semaine à Rennes, accompagnée d’Honey, jeune chienne dressée à prêter son oreille. Sa nouvelle maîtresse, Sandrine Herman, comédienne, l’attendait.

Griotte et Honey sont les deux premiers chiens écouteurs en France. Dressés par Odile Poupart, ils sont la meilleure réponse à l’isolement dans lequel se trouvent les sourds et malentendants. Désormais, quand quelqu’un frappe à la porte, Griotte vient chercher Odile, sa maîtresse. Il est son oreille et son compagnon de chaque instant, qui rassure et même, facilite les rencontres. « Il prévient du carillon de la porte d’entrée, du réveil qui sonne, de la minuterie du four et de bien d’autres bruits », explique Odile Poupart. « Le chien est choisi d’abord pour sa réceptivité aux sons et son caractère agréable et équilibré. Il est placé dans une famille d’accueil pendant un an, qui lui apprend les rudiments : propreté, marche en laisse, contact avec les enfants… Puis durant 6 mois, l’association est chargée de le dresser, de façon à ce qu’il devienne chien écouteur pour son maître. »

« Ça nous change la vie »

C’est ainsi que Sandrine Herman, jeune comédienne sourde, a fait connaissance avec Honey voici deux semaines. La jeune chienne, comme Griotte, a été dressée à prévenir sa maîtresse de certains bruits quotidiens et autres insolites, les sirènes d’alarme par exemple. « J’ai fait un tour de Bretagne avec mon chien, dit la comédienne, les gens étaient surpris. Tous, les sourds et les autres. Maintenant il y a une demande, car ça nous change la vie. » Le futur maître peut indiquer ses préférences pour la taille et les bruits particuliers auxquels il veut que son chien réagisse. Il faut compter 50 000 F pour un chien écouteur, remis néanmoins gratuitement à la personne atteinte de surdité sévère, profonde ou totale. Première condition. La deuxième étant bien sûr d’aimer les chiens… Après Griotte et Honey, une dizaine de chiens seront confiés cette année à l’association. Et plus si elle parvient à réunir les fonds nécessaires pour le dressage et l’entretien du chenil. « Le Chien écouteur », Bois-Grand, 47120 Saint-Étienne-de-Villeréal. Tel : (1) 53 36 63 21 Centre socio-culturel des sourds, 10 rue Jean-Guy, 35000 Rennes. Tel : 99 31 09 45. Dominique PETIT.

Source : www.ouest-france.fr © 14 mai 1994

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.