A la une

Une association dresse des chiens pour sourds et malentendants

Les chiens sont leurs oreilles

L’association « Le Chien écouteur » a été créée il y a deux ans à Saint-Étienne-de-Villeréal (Lot-et-Garonne), à l’initiative d’Odile Poupart, sourde profonde. Elle est venue cette semaine à Rennes, accompagnée d’Honey, jeune chienne dressée à prêter son oreille. Sa nouvelle maîtresse, Sandrine Herman, comédienne, l’attendait.

Griotte et Honey sont les deux premiers chiens écouteurs en France. Dressés par Odile Poupart, ils sont la meilleure réponse à l’isolement dans lequel se trouvent les sourds et malentendants. Désormais, quand quelqu’un frappe à la porte, Griotte vient chercher Odile, sa maîtresse. Il est son oreille et son compagnon de chaque instant, qui rassure et même, facilite les rencontres. « Il prévient du carillon de la porte d’entrée, du réveil qui sonne, de la minuterie du four et de bien d’autres bruits », explique Odile Poupart. « Le chien est choisi d’abord pour sa réceptivité aux sons et son caractère agréable et équilibré. Il est placé dans une famille d’accueil pendant un an, qui lui apprend les rudiments : propreté, marche en laisse, contact avec les enfants… Puis durant 6 mois, l’association est chargée de le dresser, de façon à ce qu’il devienne chien écouteur pour son maître. »

« Ça nous change la vie »

C’est ainsi que Sandrine Herman, jeune comédienne sourde, a fait connaissance avec Honey voici deux semaines. La jeune chienne, comme Griotte, a été dressée à prévenir sa maîtresse de certains bruits quotidiens et autres insolites, les sirènes d’alarme par exemple. « J’ai fait un tour de Bretagne avec mon chien, dit la comédienne, les gens étaient surpris. Tous, les sourds et les autres. Maintenant il y a une demande, car ça nous change la vie. » Le futur maître peut indiquer ses préférences pour la taille et les bruits particuliers auxquels il veut que son chien réagisse. Il faut compter 50 000 F pour un chien écouteur, remis néanmoins gratuitement à la personne atteinte de surdité sévère, profonde ou totale. Première condition. La deuxième étant bien sûr d’aimer les chiens… Après Griotte et Honey, une dizaine de chiens seront confiés cette année à l’association. Et plus si elle parvient à réunir les fonds nécessaires pour le dressage et l’entretien du chenil. « Le Chien écouteur », Bois-Grand, 47120 Saint-Étienne-de-Villeréal. Tel : (1) 53 36 63 21 Centre socio-culturel des sourds, 10 rue Jean-Guy, 35000 Rennes. Tel : 99 31 09 45. Dominique PETIT.

Source : www.ouest-france.fr © 14 mai 1994

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
ajax-loader
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, Vous voyez cette page car votre bloqueur de publicité est activé. Veuillez le désactivez puis cliquer sur "Accéder à Sourds.net" Pour vous remercier.